Les IVes Jeux de la Francophonie (6 – 15 septembre prochain), à Nice en France, occuperont une bonne place lors de la réunion ministérielle de la CONFEJES (Conférence des ministres de la Jeunesse et des Sports de la Francophonie). Une rencontre prévue cette semaine au Niger et à laquelle participera Ram Lollchand en sa capacité de secrétaire-général de la CJSOI (Commission de la Jeunesse et des Sports de l’océan Indien). Lors de la réunion du Niger, la CONFEJES sera appelé à désigner un nouveau secrétaire-général en remplacement du Mauritanien Youssouf Fall lequel a déjà passé huit années à ce poste.
La réunion ministérielle de la CONFEJES fera la part belle aux IVes Jeux de la Francophonie. « Ces Jeux occuperont effectivement une grande place lors des réunions des experts et ministérielle de la CONFEJES », a déclaré Ram Lollchand. A l’occasion, le Directeur exécutif du CIJF (comité international des Jeux de la Francophonie), nommément Mahama Sériba, viendra avec un dossier complet sur l’avancée des préparatifs. Lors de cette réunion, les deux pays intéressés par l’organisation des prochains Jeux, prévus en 2017, à savoir le Tchad et la Côte d’Ivoire, exposeront chacun leur projet d’organisation. L’OIF (Organisation internationale de la Francophonie) fera ensuite connaître le nom du prochain pays organisateur avant la tenue des Jeux de Nice.
L’autre point fort de la réunion du Niger sera sans conteste le remplacement de Youssouf Fall comme secrétaire-général de la CONFEJES. Ce dernier a été en poste pendant huit ans et selon Ram Lollchand, ils sont plusieurs à y avoir fait acte de candidature. « Les procédures sont très simples. Les intéressés sont interviewés et à la lecture de cet exercice, le bureau de la CONFEJES fera part de sa décision. Il n’y a pas d’élection pour ce poste, mais si le besoin se fait sentir, le bureau ira alors dans ce sens », a-t-il fait ressortir.
Le bureau décidera également cette semaine des pays qui abriteront les prochaines réunions de la CONFEJES pour 2015 et 2017. Pour ce qui est de la liste des sélectionnés mauriciens, Ram Lollchand a expliqué que CIJF fera part incessamment des athlètes retenus dans la mesure où la date de clôture pour les enregistrements a été fixée au 31 mai.
D’autre part, Ram Lollchand a indiqué que les choses sérieuses débutent demain au Niger avec la réunion administrative et financière. Se tiendra ensuite la réunion des experts mardi et mercredi , alors que jeudi et vendredi aura lieu la réunion ministérielle. Au cours de ces rencontres, il sera question du bilan des quatre années écoulées avant de procéder à une analyse du programme 2013. « Le calendrier sera adopté en fonction des finances. A ce jour, c’est la France et le Canada qui sont les plus gros bailleurs de fonds de la CONFEJES », a fait remarquer Ram Lollchand.
A noter que la CJSOI, qui est un des partenaires de la CONFEJES, a fait une demande pour être soutenue financièrement dans l’organisation de quatre activités. Deux seront consacrées pour la partie sportive, soit une pour le handisport et une autre pour une formation destinée à la gente féminine. Les deux autres actions iront à la partie jeunesse du calendrier 2013.
Par ailleurs, la CJSOI organisera, du 18 au 21 courant un stage de formation sur les dangers d’une mauvaise utilisation des technologies de l’informatique et des communications. Ce stage sera animé par un expert réunionnais et se déroulera aux Seychelles. Deux participants sont invités par pays et à ce jour, La Réunion, Maurice, Madagascar, Comores et Seychelles ont confirmé leurs participations. Maurice sera représentée par J. Andhin et K. Madré. Les sessions de travail se dérouleront au centre de Jeunesse de Rivière Anglaise à Victoria.