Les ministres et représentants des pays membres de la Commission de la Jeunesse et des Sports de l’océan Indien (CJSOI) se sont réunis ce matin à Balaclava pour discuter d’un agenda où figure l’absence de Mayotte et de La Réunion aux prochains Jeux, en décembre, à Djibouti.
Dans son allocution, lors de la cérémonie d’ouverture ce matin à l’hôtel Le Maritim, le ministre de la Jeunesse et des Sports mauricien, Devanand Ritoo, également président en exercice de la CJSOI, a dit sa tristesse à l’idée de savoir que La Réunion et Mayotte ne seront pas présentes en décembre prochain à Djibouti.
« Je suis attristé d’apprendre que nos amis de Mayotte et de La Réunion ne seront pas du voyage. J’aurais souhaité qu’un effort soit fait pour qu’une délégation, même en nombre réduit, participe à ces Jeux, tout en gardant à l’esprit que Djibouti organise ces Jeux pour la première fois », a déclaré en substance Devanand Ritoo.
De plus, les ministres et représentants régionaux auront également à décider quel est le pays qui accueillera la dixième édition des Jeux de la CJSOI, en 2016. Le ministre Ritoo s’est dit confiant qu’une solution sera trouvée « dans l’intérêt supérieur de la jeunesse et du sport. »
Rappelant le but de la création de la CJSOI, Devanand Ritoo a souhaité qu’un consensus soit trouvé. « L’enjeu est de pérenniser les Jeux, avec en toile de fond l’épanouissement des jeunes et des sports de la sous-région », a-t-il encore fait ressortir. Notons que les délibérations ont eu lieu dans le courant de la journée.