« Meeting Vacoas finn fer bannla tranble », déclarait sir Anerood Jugnauth, leader de l’Alliance Lepep, à Rivière du Rempart vendredi soir. « David pou fini Goliath », renchérissait Vishnu Lutchmeenaraidoo.
Là où ils sont passés et où ils étaient attendus cette semaine, tous les dirigeants de l’Alliance Lepep n’ont pas manqué de relever le « succès » du meeting du 12 octobre à Vacoas. Et de répliquer voire balayer – arguments à l’appui – les doutes émis par le bloc adverse sur les mesures annoncées sur l’estrade, notamment la hausse de la pension de vieillesse. Une pension qui passera à Rs 5 000 en cas de victoire et ce, au lendemain même de celle-ci. Bribe électoral ? Quand cette question a été adressée  aux dirigeants du Muvman Liberater de l’Alliance Lepep à l’issue d’une conférence de presse vendredi dernier, Anil Gayan (leader adjoint du ML) a répondu par une comparaison : « Est-ce que le transport gratuit n’était pas un bribeélectoral ? » Pour l’Alliance Lepep, la révision à la hausse de la pension de vieillesse est une mesure convaincante et pertinente que l’Alliance de l’Unité et de la Modernité n’a pas pu s’empêcher de copier.
Mais il n’y a pas que le « succès » de son meeting et de son contenu qui expliquerait la bonne mine qu’affiche actuellement l’Alliance Lepep. Même si au lendemain du rassemblement de Vacoas, le leader de la coalition qui rassemble le MSM, le PMSD et le ML à face à la presse a déploré et critiqué la MBC pour avoir diffusé des images ne reflétant pas la réalité de la foule présente ce dimanche-là, l’Alliance Lepep laisse aussi entendre qu’elle a quand même de quoi afficher la bonne humeur. Pour cause, le meeting de l’Alliance de l’Unité et de la Modernité, selon elle, a été « un fiasco ». Et de s’empresser de préciser : « pa nou ki dir sa ! Bérenger mem ki dir sa. »
Il est revenu à Ivan Collendavelloo, leader du ML, qui a connu la maison mauve depuis presque toujours, de confirmer et surtout d’expliquer le pourquoi du « fiasco ». « C’est vrai que ce meeting a été un fiasco. Mais contrairement à ce que veut faire croire Bérenger, il est faux de dire qu’il y avait un problème d’organisation. J’ai été secrétaire général du MMM. Je peux assurer que le MMM a un système d’organisation bien huilé. Mais en réalité, les militants n’ont pas voulu se rendre à Quatre-Bornes ! » affirme Ivan Collendavelloo. Reprenant ces mêmes propos à la conférence de presse de l’Alliance Lepep, hier au Sun Trust Building, l’ex-MMM a même ajouté « que les militants ont refusé de prendre place dans les bus du PTr-MMM et de faire l’accolade aux partisans du PTr ».
Pour SAJ le meeting a été révélateur à un autre niveau : « Ou finn trouve dan ki nivo MMM finn tonbe. Ils se laissent piétiner par le Parti Travailliste ! » Laissant apparaître la motivation des grands jours, l’Alliance Lepep a lancé un message fort à l’alliance rouge-mauve. Et c’est Vishnu Lutchmeenaraidoo, nouveau venu et ministre des Finances désigné en cas de victoire, qui s’en est chargé, vendredi dernier à Rivière du Rempart, où il a été introduit par SAJ : « David pou fini Goliath ! »
Une image d’entente
À l’image de leur leader, visiblement en grande forme lors de ses interventions à Phoenix et à Rivière du Rempart, les dirigeants, candidats confirmés et potentiels de l’Alliance Lepep, ainsi que les activistes décuplent d’efforts et de présence sur le terrain. Entre les réunions des leaders du MSM, PMSD, ML et sir Anerood Jugnauth, les porte-à-porte, conférences de presse  et des présentations de candidats dans certaines circonscriptions, l’Alliance Lepep mise aussi sur le facteur de l’entente pour rendre le plus visible possible la cohésion tant dans la vision et la stratégie qui existe et qui scelle les trois partis.
Et comme pour démontrer que chaque leader occupe la même position au sein de l’Alliance, un petit détail révélateur à la conférence de presse d’hier, c’est Xavier-Luc Duval du PMSD qui a ouvert l’exercice avant de céder la parole à Pravind Jugnauth et Ivan Collendavelloo. D’autre part, la récente adhésion au ML de Sangeet Fowdar, ancien membre du MMM, conforte Ivan Collendavelloo dans l’idée qu’avec son parti la philosophie initiale des mauves est en train de renaître.
Au N°19 où il sera candidat, Ivan Collendavelloo a pris de l’avance sur son adversaire directe, son ancien leader, Paul Bérenger, en matière de prise de contact direct avec les électeurs. Un exercice où le candidat de l’Alliance Lepep et ses colistiers Fazila Daureeawoo et Ramalingum Maistry ont pu constater que parmi les habitants de leur circonscription certains ignoraient encore le nom de l’alliance ! Mais d’autres ont exprimé leur mécontentement face à l’inaction des députés de la région dont Paul Bérenger.« Kan ena problem personn pa vinn gete ! »
Cette semaine, l’Alliance Lepep relancera ses congrès, c’est qu’a répondu Xavier-Luc Duval à Week-End hier. Après des réunions avec des activistes cette semaine, la présentation des candidats Pradeep Roopun, Raj Dayal et Raj Rampertab hier après-midi au N°9, les congrès redémarreront. Ce lundi, SAJ est attendu à Triolet. Il soutiendra l’ex-magistrat Sundeep Callychurn, Sundeep Teeluckdarry, deux des trois candidats de l’Alliance Lepep au N°5, fief du Premier ministre et leader du PTr, Navin Ramgoolam.