Le député MMM Reza Uteem, qui a démarré la séance de débats sur le Budget 2015-2016, est d’avis que celui-ci contient des « sweet little popular measures » dans le but de contrôler l’opinion publique, mais qu’en réalité, « ce Budget est très décevant, car pas assez ambitieux, et ne contient pas d’éléments innovants pour relancer le développement et la création d’emplois ». Pendant plus d’une heure, le porte-parole économique du MMM a décortiqué le premier Budget du gouvernement de l’Alliance Lepep, soutenant que le gouvernement s’attend à récolter Rs 8 milliards de plus provenant de différentes taxes, lui faisant dire qu’il s’agit d’un « hidden tax Budget ». Et de déclarer : « Rs 8 milliards more from tax payers pocket and the minister dares to call it a No-tax Budget ! ».
Selon Reza Uteem, avec le retour du tandem Jugnauth-Lutchmeenaraidoo aux commandes, il y a eu beaucoup d’attente dans la population, d’autant que l’équipe dirigeante avait misé sur le thème de « deuxième miracle économique » pendant la campagne électorale et les nombreux « teasers » ces dernières semaines concernant le Budget. Le député mauve soutient que le Budget contient quelques « petites mesures populaires où chacun trouvera ce qui lui plaît ». Or, selon son analyse, il s’agit d’un Budget « décevant, car le contenu n’est pas assez solide, ni ambitieux, et encore moins innovant ». Il poursuit : « Avec un gouvernement qui détient une majorité de trois quarts, il était temps de prendre certaines décisions courageuses pour régler le grave problème du chômage, réduire le coût de la vie et améliorer la qualité de vie des citoyens. Tous les ingrédients étaient réunis pour un Budget de relance qui aurait dû poser les jalons pour la croissance, le développement et la création d’emplois. Mais c’est une occasion ratée ».
Pour le député mauve, le ministre des Finances « a préféré la facilité à l’audace ». Reza Uteem a relevé « une réduction remarquable des dépenses au chapitre des projets de développement » alors que d’importants projets ont été annoncés. « Pour les 18 prochains mois, le gouvernement compte réduire ses dépenses pour certains projets et ne prévoit aucune somme pour d’autres projets. Est-ce à dire que le gouvernement va renvoyer la réalisation de ces projets à plus tard?? », a-t-il lancé. Et de citer à cet effet la construction des Ring Roads, d’un pont reliant Coromandel à l’autoroute M1, l’extension de l’aéroport de Rodrigues et la réalisation de Highlands City.
Reza Uteem s’est dit « extrêmement déçu que le gouvernement n’ait songé à aucune mesure pour encourager l’épargne alors que c’est une nécessité ». Selon lui, celui-ci aurait pu proposer des exemptions fiscales encourageant les travailleurs à investir dans un plan de pension.