Serein et monté à bloc, Kugan Parapen, le candidat de Rezistans ek Alternativ (ReA) au No 18 a démarré sa campagne officielle vendredi soir à Belle-Rose. Devant plusieurs personnes, le jeune homme a une fois de plus fustigé l’élite capitaliste, donnant par là-même le ton de la campagne que son parti et lui comptent mener dans les semaines à venir dans la région Belle-Rose/Quatre-Bornes.
Dans une foule majoritairement jeune, plusieurs partisans et quelques curieux se sont amassés pour écouter les écosocialistes qui « napa soutir pouritir », à la rue Sir Virgil Naz à Belle-Rose, vendredi soir. Scandant des messages forts contre le capitalisme et l’archaïsme des systèmes politiques traditionnels dans le pays, le parti Rezistans ek Alternativ a commencé sa campagne tout en douceur. « Nou pe distribie bann lagrin parski li sinboliz seki Rezistans ek Alternativ anvi dir antraver so bann diskour. Nou bizin kapav mazinn pli divan ek kalkile koman Moris pou ete dan 20 an. Se bann lagrin ki nou pe plante pou konstrir enn lot lil Moris », soutient Kugan Parapen. 
Se mêlant à la foule, c’est un Kugan Parapen serein qui sollicite de temps à autre quelques partisans. « Je ne suis plus le même d’il y a trois ans. Les gens de la région ont appris à me connaitre et je pense qu’on est sur la bonne voie pour récolter un bon nombre de votes », dit-il. Avant de prendre la parole et d’énoncer son programme électoral, le leader du parti Ashok Subron a rappelé les principales valeurs du parti, qui se veut avant tout écologique et au plus proche du peuple. Dénonçant les différents scandales autour du gouvernement actuel ainsi que les différentes « tentatives d’accaparement de notre patrimoine naturel », le parti a une fois de plus demandé à la population de ne plus « soutir pouritir ». Veena Dholah a elle rappelé que même s’il ne s’agit pas ici d’élections générales, « ce vote peut donner une bonne leçon à nos dirigeants qui nous mènent en bateau ! »
Des graines ont ainsi été symboliquement distribuées à tous ceux présents pour « construire une île Maurice nouvelle ». Par ailleurs, quelques habitants de la région et d’autres régions de l’île ont pris la parole pour s’exprimer, « soit une démarche en totale adéquation avec la campagne que ReA souhaite mener, c’est-à-dire une campagne de proximité avec et pour les habitants de la région Belle-Rose/ Quatre-Bornes ». Les artistes Eric Triton et Richard Beaujean ont animé cette soirée de lancement, en musique. 
Pour rappel, Kugan Parapen, jeune gauchiste évoluant dans l’univers de la finance avait récolté 2 093 voix aux législatives de 2014 sous la bannière du parti papillon. Natif de la région Belle-Rose/Quatre-Bornes, le candidat se dit prêt à « faire mieux que ce que ceux qui sont au pouvoir font actuellement ».