Le Rajiv Gandhi Science Centre (RGSC) de Bell-Village, en collaboration avec le ministère de l’Éducation et la Questacon (Australia’s National Science and Technology Centre – Canberra) accueille depuis hier à Maurice, et ce jusqu’au 13 mai prochain, une escale du Science Circus Africa 2015. Ce programme itinérant vise à promouvoir la science et la technologie parmi les jeunes et la communauté de façon ludique.
« Le Science Circus (Africa 2015) est un projet de l’Australian National University, du Questacon (National Science and Technology Centre – Australia) et la Ducere Foundation. Il consiste en un programme itinérant, visant les étudiants, les enseignants et les communautés, durant lequel les présentateurs rendent vivant la science et la technologie à travers des expositions, des démonstrations, des spectacles et des ateliers ludiques et captivants dans six pays d’Afrique : Maurice, l’Afrique du Sud, le Botswana, la Zambie, la Namibie et le Malawi », a expliqué hier le Manager Science and Technology, Questacon Executive, Stuart Kohlhagen, au siège du Rajiv Gandhi Science Centre (RGSC) de Bell-Village lors d’une présentation du programme 2015 de Science Circus Africa à la presse. Il était pour l’occasion entouré de Barbara Minois, Second Secretary à l’ambassade d’Australie à Maurice, et d’Aman Kumar Maulloo, directeur du RGSC, entre autres.
Selon Stuart Kohlhagen, le Science Circus a pour but de mettre en oeuvre le STEM (Science, Technology, Engineering and Maths) pour surprendre les élèves, les enseignants et les membres des différentes communautés à la chose scientifique et technologique. Elle vise à inspirer de nouvelles carrières et rendre l’apprentissage de ces matières amusantes. Stuart Kohlhagen est soutenu par ses deux collègues, Graham Walker et Joe Duggan.
Le Manager Science and Technology, Questacon Executive a ajouté que le Science Circus Africa 2015 comprend cinq composantes : les “Science Spectacles”, les “Public Spectacles”, le “Capacity Building”, les “Teachers Workshops” et le “National Policy Workshop on Science and Technology”.
Les “Science Spectacles” sont des démonstrations en live d’expériences scientifiques devant une audience. C’est une forme de divertissement mélangée à de l’éducation scientifique. « Durant le Circus, l’équipe d’Australie donnera des démonstrations spectaculaires de certaines expériences scientifiques, suscitant ainsi la participation active de l’audience », explique Stuart Kohlhagen.
Donnant les détails du programme, Aman Kumar Maulloo, directeur du RGSC, explique que les spectacles seront donnés aux étudiants des collèges secondaires pendant quatre jours sur trois différents sites, et ce comme suit : 5-6 mai (9 h 30 à 12 h 30) RGSC, Bell-Village?; 7 mai : (9 h 30 à 12 h 30) auditorium MGI, Moka?; 8 mai (9 h 30 à 12 h 30) Sookdeo Bissoondoyal SSS, Rose-Belle. Ce mercredi 6 mai, un “Public Spectacle” (sur réservation) est également prévu à 19 h au RGSC. « Il y aura des réactions chimiques stupéfiantes et des expériences spectaculaires en utilisant de l’azote (Nitrogen) liquide », s’est enthousiasmé le directeur du RGSC.
Une session de “Capacity Building” aura lieu le 11 mai avec le personnel du RGSC. « Grâce à cette formation intensive de Circus, le personnel du RGSC apprendra à faire des démonstrations spectaculaires », poursuit Aman Kumar Maulloo.
Les “Teacher Workshops”, eux, se dérouleront le 12 mai au RGSC de 9 h 30 à 11 h 30 à l’intention d’une trentaine d’enseignants du secondaire. Enfin, la journée du 13 sera marquée par un “National Policy Workshop on Science and Technology”. « Animé par Stuart Kohlhagen, cet atelier a comme objectif d’inciter les participants à formuler des politiques pour la promotion de la science et de la technologie à Maurice », explique le directeur du RGSC.
Barbara Minois, Second Secretary à l’ambassade d’Australie à Maurice, a expliqué que le Science Circus Africa 2015 a bénéficié du soutien du ministère de l’Éducation de Maurice, de celui du gouvernement australien, de l’Australian National University et du Questacon (Australia’s National Science and Technology Centre – Canberra).