Sur la scène du MGI, les 28, 29 et 30 août, une vingtaine de danseurs se mettront dans la peau des personnages de deux continents : l’Afrique et l’Inde. Autour du feu, ils danseront en hommage à ces cultures extraordinairement fortes, aux rythmes des instruments joués par une dizaine de musiciens. À une semaine de la première de Rhythm on Fire, le spectacle se dessine entre les murs d’Art Academy d’Anna Patten.
Un mot décrit Rhythm on Fire : métissage. En termes de musique et de chorégraphie, ce nouveau spectacle d’Art Academy annonce des couleurs encore inexploitées à Maurice.
Musique électronique associée au kathak et à des sonorités africaines. “Une première”, selon Shakti Ramchurn, l’auteur des arrangements musicaux du spectacle, qui se tiendra les 28, 29 et 30 août au MGI.