Un homme âgé de 59 ans est décédé d’une mort mystérieuse dans un bungalow à Mc Dowellente, Riambel, dans la soirée d’hier, mardi 18 septembre. Il se serait écroulé pour ne plus se relever selon les dires d’une quinquagénaire, qui était en sa compagnie. Cette dernière a alerté la police de Souillac.

Une équipe, menée par le sergent Keesoondayal, s’est rendue sur les lieux où elle n’a noté aucune trace de sang dans la pièce ou de blessures sur le cadavre.

Les enquêteurs ont sollicité l’aide de leurs collègues de la Scene of Crime Office (SOCO), qui ont effectué des prélèvements sur les lieux. Par la suite, le corps du quinquagénaire a été transporté à la morgue de l’hôpital de Souillac avant d’être transféré à Candos.

Une autopsie devrait être pratiquée ce mercredi pour déterminer la cause du décès. Toutefois, la police écarte la thèse d’un acte criminel dans cette affaire.

Dans sa déposition aux enquêteurs, la femme a expliqué que le quinquagénaire était un de ses collègues de travail. Elle a dit ignorer si la victime avait consommé une substance quelconque. Elle a pu regagner son domicile après avoir donné sa version des faits.

L’enquête se poursuit sous la supervision de l’ACP Rajaram.