Le tir à l’arc reprend de l’essor à Maurice. Les initiés à cette discipline augmentent et la Fédération mauricienne de tir à l’arc lance demain une école à Riche Terre.
Ce projet s’est concrétisé avec le soutien logistique de PAD&CO. Plusieurs initiations au grand public sont organisées depuis quelque temps. L’année 2012 est d’ailleurs placée sous le signe de la reconstruction. « Nous voulons vulgariser la discipline dans le Nord. On pense aussi encadrer nos coaches afin qu’ils passent au niveau 3 », rappelle Yousouf Bayjoo, le président de la Fédération de tir à l’arc.
Un grand nombre de jeunes s’intéressent à la discipline. Les championnats de Maurice, qui se sont disputés fin septembre dernier, ont d’ailleurs connu un bel engouement. 39 archers issus de différentes régions de l’île, à savoir l’Association de tir à l’arc de Rose Hill, le Mahebourg Archery Club, le Curepipe Starlight, le Archers de Stellmoor et le Club de tir a l’arc de Port Louis-Ouest, se sont affrontés dans cette édition 2012 au stade Germain-Comarmond à Bambous.
Si Jean Marie Babet (Mahebourg Archery Club) a été couronné sans surprise dans la catégorie 70 m recurve senior, en revanche, le sacre de Jules Frédéricks (Archers de Stellmoor) a été une petite surprise au 50 m compound. Yanice Olivier (30 m senior, RH ATA), Karl Ng Kwet (50m arc classique senior), Dany Godère (18m, RH ATA) et Dikesh Seeboruth (30m, RH ATA) de même que le junior Bradley Boodhun (MAC), le cadet Jhasveer Sawom (RH ATA), le benjamin Aurélien Juhel (MAC) et le minime Yan Mohith (Stellmoor) ont été champions masculins.
En féminine, la victoire finale est revenue à Lisette Mohith (18m élite, Stellmoor) et Ameerah Mahomedally (Mahebourg Archery Club).