Devant le « silence radio » des autorités concernées après leur manifestation pacifique devant le parlement début juillet, les habitants de la rue Ste-Cécile à Riche-Terre ont récemment envoyé une lettre au Premier ministre Navin Ramgoolam lui faisant part de leurs griefs. Ils réclament de meilleures infrastructures et un environnement sain dans leur région. Ils comptent aussi organiser une marche de protestation et d’autres manifs dans la capitale pour alerter l’opinion publique.