La journée aurait pu être faste pour Ricky Maingard, mais l’entraîneur a dû se contenter d’une seule victoire. Cette fois, Dark Force a bien négocié son parcours et l’a emporté avec une certaine autorité. Au final, le bilan n’est pas flatteur. Rien que quatre victoires lors de 11 premières journées, alors qu’on s’attendait à bien mieux. Mais l’entraîneur n’a pas tout eu en sa faveur. Il y a eu tout d’abord le limogeage de Rye Joorawon et le fait qu’il s’est par la suite retrouvé sans jockey attitré. Il faut aussi tenir en ligne de compte que certains chevaux ont pris plus de temps que prévu pour s’adapter aux conditions locales. Avec la venue de Muzi Andile Yeni, tout devrait rentrer dans l’ordre.
Dark Force, le cheval qui avait été la cause de la séparation entre Rye Joorawon et Ricky Maingard, a ouvert son compteur à l’issue d’une course où il s’est retrouvé à l’arrière-garde. Qui l’aurait cru ? Surtout que ce cheval avait sauté le crossing de la rue du Gouvernement et s’est montré difficile à retenir, tant il tirait lors de ses débuts. Qu’est-ce qui a pu changer entre la quatrième et la onzième journée ?
Du côté de Ricky Maingard, on a tenu à préciser que « le cheval a couru avec le même mors que lors de ses débuts et qu’il n’a pas tiré. » Comme quoi, la monte de Rye Joorawon est toujours restée en travers de la gorge de l’entraîneur ou de son assistant. « Il a couru en one off et s’est montré maniable. Certes, il a failli trébucher avant le dernier tournant, mais c’était parce que le cheval qui le précédait n’avançait pas. Il a très bien accéléré dans la ligne droite et a gagné une bonne course. »
La question que les turfistes se posent est sans doute la raison de l’apport du tongue-tie. Est-ce que ce harnachement a aidé à mieux le contrôler ? La réponse a été un « non » catégorique. L’attache-langue a été ajouté à son équipement parce qu’il a été remarqué que le cheval faisait un bruit lors d’un de ses galops. « Quand ce harnachement a été utilisé, tout est redevenu à la normale. »
Une très bonne performance de la part de One Cool Dude était attendue, et ce, en dépit du fait que le cheval rendait du poids à tous ses adversaires. Ricky Maingard n’avait jamais caché qu’il avait fait de cette course un objectif pour One Cool Dude et voulait remporter le Trophée du Bicentenaire pour la troisième fois, après Ice Axe et One Cool Dude qui avait ramené l’édition 2015. One Cool Dude a refait un retard de pas moins de 5 longueurs dans la ligne droite finale pour venir échouer à une tête de Blow Me Away.
Parachute Man pour le Barbé
« One Cool Dude avait été très bien préparé pour cette course. Quand Prince Of Thieves a mis la tête devant, on s’attendait à le voir ralentir, surtout après avoir effectué un gros effort. Mais il n’en a rien été. D’un autre côté, il ne fallait pas que Ryder Cup se place devant One Cool Dude car ce cheval n’aurait  pu continuer sur le même rythme dans une telle épreuve. On s’est alors dit qu’on était cuit. Et la présence de Ryder Cup a été fatale. Il a fallu forcer un passage à l’extérieur et le but est arrivé trop tôt. »
La troisième place de Redwood Valley a été une satisfaction vu que ce cheval n’avait pas réalisé grand-chose à ses débuts. Mais cette bonne performance n’a pas été une surprise pour son entourage. « On s’attendait à le voir courir en progrès. Il avait accompli de gros progrès à l’entraînement. On est d’avis qu’il aurait même pu disputer la victoire si son jockey avait opté pour l’extérieur un peu plus tôt. On reste quand même optimistes pour l’avenir. »
St Arnault, en revanche, n’a pas été exact au rendez-vous. Il a été incapable de faire sentir sa présence et a terminé à plus de quatre longueurs de Pajama Party. « On croit que ce n’est pas le même cheval qu’on a vu évoluer à l’entraînement qui a couru. Il se peut qu’il cache un problème. On a trouvé qu’il n’avait pas toutes ses aises aux postérieurs. Il est à revoir. »
S’il y a bien une question que se posent les fans de Parachute Man, c’est quand reverront-ils leur préféré en action. Il n’est pas exclu que le cheval débute directement dans le Barbé, soit lors de la 15e journée. Entre-temps, il se prépare activement pour son retour et a donné entière satisfaction à son entourage. Mais sa tâche ne s’annonce pas facile.