Mine de rien, c’est à un passage à vide de trois semaines qu’a mis fin l’entraînement Maingard grâce à son doublé réalisé lors de la dernière journée de compétition. Le titulaire en poste en manque de réussite – la dernière victoire de Rye Joorawon remontant à la 20e journée avec Bandido Caballero – c’est Dinesh Sooful qui s’est chargé de ramener cette formation dans la winner’s enclosure grâce aux premiers succès de Parceval et Roventas sur notre turf.  
En convalescence après avoir subi une intervention chirurgicale à l’étranger, Ricky Maingard doit se dire que Dinesh Sooful doit lui porter chance puisqu’on se souvient que le cavalier mauricien s’était également signalé par un doublé l’an dernier quand il était associé à Billy Bojangles et Elusive Love. Dix mois après, le jockey freelance a remis ça, s’offrant même la main race au passage. « Je suis très content d’avoir pu remporter une course principale cette année. Un grand merci à Ricky Maingard et à toutes les personnes qui se sont occupées de ces deux chevaux. Je ne les ai jamais pilotés à l’entraînement, j’ai seulement trotté avec eux hier (NDLR : vendredi dernier). J’ai suivi les instructions et la victoire m’a souri », nous a-t-il d’emblée déclaré à sa sortie de la jockey’s room samedi dernier.  
Parceval avait été l’auteur d’une prestation encourageante derrière Bronco Buster le 25 juillet dernier mais force est de constater qu’il se frottait à plus forte partie cette fois. Avec son faible handicap, l’alezan a sorti une belle accélération pour décrocher son premier succès au nez et à la barbe des favoris. « Parceval avait fait une bonne course la dernière fois et je lui accordais une petite chance mais Dustan et Independence paraîssaient sortir du lot. J’avais une petite appréhension par rapport à cela mais mon cheval a bien accéléré quand j’ai commencé à le solliciter à partir de la route ».
Roventas travelling like a winner
« Les instructions aujourd’hui était de ne pas bounce le cheval et de le laisser courir détendu là ou il était dans le peloton. Il a certes pris un peu de temps à venir dans la ligne droite mais c’est dû au fait que j’ai préféré attendre qu’il se retrouve sur son bon pied avant de le solliciter à nouveau », a tenu à préciser notre interlocuteur. Le cavalier mauricien avait à peine savouré ce succès qu’il se retrouvait à nouveau dans le box des vainqueurs après avoir mené Roventas à bon port dans The Chili Combo Cup, Dinesh Sooful s’illustrant une nouvelle fois au finish pour rattraper Ambassador Rex qui touchait au but.
« Roventas restait sur une mauvaise prestation mais les circonstances l’ont grandement aidé aujourd’hui. Il a pu trouver une position idéale sur la lice dans le sillage des meneurs. Il y avait un bon train imprimé par Straight Jab et il m’a donné l’impression de travel like a winner tout au long du parcours. Je pense que c’est ce qui lui a permis de sortir cette belle pointe de vitesse finale. Ambassador Rex m’a donné quelques sueurs froides sur la fin mais mon cheval a heureusement pu faire la différence. Roventas est encore un enfant mais il a beaucoup de potentiel. Il devrait remporter pas mal de courses ici », nous a déclaré le Mauricien à son sujet.   
Fort de ce doublé, le jockey freelance porte son total à trois unités seulement pour la présente saison mais il garde espoir que ces deux belles prestations l’aideront à s’attirer la confiance des autres entraîneurs afin d’améliorer son score avant la fin de la saison. « Je dois reconnaître que j’ai connu des moments assez difficiles depuis ma dernière victoire sur Question Time. Comme tout le monde le sait déjà, un jockey a besoin de montes valables pour pouvoir remporter des courses et c’est exactement ce qui s’est passé aujourd’hui. On m’a confié quatre montes et j’ai remporté deux courses. J’espère seulement que les choses continueront à évoluer dans le bon sens pour moi ».