La belle série se poursuit pour la paire Lerena-Maingard, qui a enregistré sa quinzième victoire de la saison samedi dernier par l’entremise de Sail To Paradise dans The Strident Cup. Si Ricky Maingard se retrouve malgré cette victoire au pied du podium après la dernière journée de compétition, Brandon Lerena garde, lui, ses distances de ses poursuivants immédiats que sont Jeanot Bardottier et Derreck David, eux aussi vainqueurs lors du 12e acte.
Il n’aura pas fallu longtemps à Sail To Paradise pour récolter ses premiers lauriers au Champ de Mars. Arrivé à Maurice pour le compte de la défunte écurie Maigrot, ce jeune produit de Sail From Seattle a mis à profit sa troisième participation sous les couleurs de Ricky Maingard pour ouvrir son compteur à l’issue d’une sage course d’attente. Même s’il n’avait été battu que de peu à sa sortie précédente, le doute était cependant permis avec son mauvais numéro au départ mais sa très bonne mise en action a balayé toute inquiétude que son entourage pouvait avoir à son sujet.
« We were obviously concerned about the draw but he showed good improvement from run to run. He jumped very well and was easy to position. He brought his form to the races and it made my job easy. They did not go that fast and I think we gave our horse every chance after a good jump. He’s a big horse but he’s got a light frame. He’s still immature though but he will progress », nous a confié son cavalier à l’issue de la journée samedi dernier. Ricky Maingard n’a, lui, pas tari d’éloges sur son jockey suite à cette belle victoire. « Nous étions bien sûr très inquiet de sa ligne, le onzième couloir n’était pas trop évident mais il a heureusement bien sauté et a pu bien se placer. Je pense que Brandon Lerena a monté une course vraiment excellente. Il a su ménager Sail To Paradise quand il le fallait et attendre jusqu’à la ligne droite pour attaquer. Il gagne une bonne course ».
« We’re hoping for a good show with One Cool Dude »
Si Blaze Of Noon n’a pu rééditer ses exploits de la 9e journée, son entourage peut se satisfaire de sa belle prestation face à des adversaires plus aguerris puisque seuls Beacon Flare et Blood Buccaneer l’ont précédé à l’arrivée. « It was a great run from Blaze Of Noon. I used him early on to hold my position but Cedric (NDLR : Beacon Flare) was quicker than me and I ended up losing my position. I was just unhappy that I never kept pushing on. It was a tougher field for him but he ran a cracker ».
Et que dire de la prestation de Arrowhead, qui n’a courbé l’échine que dans les derniers mètres après avoir évolué le nez au vent sur tout le parcours ? « It was a big run from Arrowhead. I expected him to run well but he really overexcelled today from that wide draw. It was only his second run and he raced one off. I was very happy with regards to his performance but he was just unlucky to be caught late. As he’s gone up to 2000m in South Africa, I think he can be very versatile between 1600m and further ». Selon notre interlocuteur, Casey’s War a été l’auteur d’un phenomenal run en dépit de son lourd handicap tandis que Captains Bounty n’a rien pu faire face à la fusée Argo. « I think 1365m might be better for Captains Bounty. We obviously had to overcome the draw but he got there easily and I did not have to overuse him. He just started to fade over that last 25m. Even a 1000m would be good for him because he’s such a quick horse ».
Et quid du Barbé ? A une semaine de la grande échéance, les nouvelles sont très bonnes en ce qu’il s’agit de One Cool Dude si l’on se fie aux dires de Brandon Lerena. « He’s training very well and we’re pleased with his progress. He seems to be more mature and we’re hoping for a good show. Hopefully we’ll get a good draw. His grass galop was lovely. We obviously did not hammer him as it was just a case of maintaining his race fitness. Love Struck would obviously be the horse to beat because he’s a champion horse.