L’Administration des Droits Artistes Musique (ADAM) exprime sa déception après l’assemblée générale ratée de la Rights Management Society (RMS) dimanche dernier. Son président, Jean-Noël Bridiane, déplore « l’amateurisme » avec lequel celle-ci a été organisée. Il invite aussi à faire une mise à jour du “membership” avant de procéder aux élections en vue d’élire trois représentants au conseil d’administration.