L’ONG Safire et l’Association internationale des étudiants en sciences économiques et commerciales (AIESEC) ont le projet de Street Child World Cup (SCWC) en commun cette année. Un groupe de Brésiliens de l’instance internationale qui est en stage à Maurice avait animé le centre commercial d’Ébène, le temps d’un flash mob le jeudi 20 février. En effet, huit jeunes de l’ONG locale se rendront le 27 mars au Brésil à l’occasion de la Coupe du monde des enfants en situation de rue (du 28 mars au 8 avril).
La première SCWC a eu lieu à Durban en Afrique du Sud en 2010, parallèlement à la Coupe du monde de football organisée par la FIFA. « La Street Child World Cup prouve que ce n’est pas juste une compétition entre enfants en situation de rue à travers le monde, mais bien une plateforme pour rencontrer d’autres jeunes de leur âge dans le but de partager une même passion », souligne Edley Maurer, travailleur social et coordinateur chez Safire.
En plus des matches et des entraînements, les enfants des différentes délégations seront amenés à pratiquer des activités culturelles et artistiques, le tout ayant pour but de faire connaître leur différent vécu et leur quotidien aux décideurs et au grand public.
Selon les chiffres de l’ONU, il y a 150 millions d’enfants des rues dans le monde, un nombre qui est en constante augmentation. « Le projet que nous avons développé avec Safire a été bénéfique non seulement pour eux, mais pour nous également. Nous avons beaucoup appris de ces jeunes et sommes heureux d’avoir pu les rencontrer », confie Luana Aline, une des étudiantes de l’AIESEC.
Edley Maurer tient à remercier également les sponsors qui ont contribué à rendre possible  ce déplacement au Brésil ainsi que pour leur accompagnement tout au long de ce projet. « Sans nos sponsors Air France et MC Vision, nous n’aurions pas pu offrir à ces jeunes une plateforme telle que la Street Child World Cup. Ils ont cru en nous et au nom de l’équipe de Safire nous les en remercions. »
Safire (Service d’accompagnement, de formation, d’intégration et de réhabilitation de l’enfant) est pour rappel une ONG qui a pour vocation de venir en aide aux enfants en situation de rue de la République de Maurice.