Les limiers de la Criminal Investigation Division de Rivière-Sèche ont mis la main jeudi sur un homme de 29 ans habitant cité EDC Olivia pour une affaire de vol d’ananas le samedi 4 février. Lors de son interrogatoire, il a avoué deux autres délits de vol durant le même mois. Dans les trois cas, il a abandonné les fruits avant de s’enfuir.
Le premier cas de vol remonte au samedi 4 février aux alentours de 16 heures. Selon des sources policières, le propriétaire d’une plantation d’ananas habitant Camp-de-Masque Pavé a surpris un individu sur son terrain à Olivia. L’homme était en possession d’un sac en plastique rempli d’ananas.
Réalisant qu’il a été vu par le propriétaire des lieux, le voleur prend ses jambes à son cou, abandonnant le sac en plastique contenant 35 ananas prêt pour la consommation, le tout d’une valeur de Rs 1 000.
Après ses aveux pour le premier délit, au cours de l’interrogatoire de la brigade criminelle, il a avoué deux autres cas de vol d’ananas survenus sur des établissements sucriers.
Un de ces vols remonte au jeudi 9 février sur la plantation de Deep-River peu avant 13 h 30. Un agent de sécurité a aperçu le voleur avec un sac blanc. Une fois de plus, il a abandonné les produits volés sur les lieux, soit 25 ananas valant Rs 1 000 avant de prendre la fuite à travers les champs de canne.
Cinq jours plus tard, le mardi 14, il a récidivé sur une autre plantation de la propriété sucrière à Grande-Rivière Sud-Est. Aux alentours de 5 h 30 ce matin-là, le gardien affecté sur le site a aperçu un inconnu sortir des champs. Dans ce cas aussi, le malfrat a abandonné les fruits (30 ananas) valant Rs 600.