Rs 5,2 millions. C’est le montant des travaux de dragage et d’élargissement de la rivière Citron qui traverse les régions de Pamplemousses-Calebasses-Solitude avant de se jeter dans la mer de Balaclava. Sa largeur passera de 2,5 mètres à 6 mètres sur une distance de 2 150 m, allant du Jardin Botanique SSR à Calebasses et son lit sera approfondi de 450 mm. Ces travaux s’inscrivent dans le cadre d’un Emergency Rehabilitation Program, suite aux pluies diluviennes ayant causé des inondations et des accumulations d’eau, plus particulièrement dans le Nord.
Le projet est mis à exécution par le ministère des Infrastructures publiques, de la NDU, du Transport intérieur et des Affaires maritimes sous l’Emergency Rehabilitation Program suite aux pluies diluviennes de février. Le Cabinet ministériel a identifié une liste de régions, dont Pamplemousses et Calebasses, touchées par des inondations, déclare Anil Bachoo.
Une visite des lieux a été effectuée vendredi en présence des ministres de l’Agro-Industrie et de la Sécurité Alimentaire, Satish Faugoo, et de la Jeunesse et des Sports, Devanand Ritoo, et des élus de la circonscription N° 5 (Pamplemousses-Triolet). Il en ressort que les travaux à Rivière Citron ont avancé à 80 %.
Anil Bachoo, qui se dit satisfait du stade des progrès, est d’avis que ces travaux de dragage et d’élargissement sont nécessaires en vue de canaliser les eaux pluviales. « À l’époque, la rivière Citron n’était qu’un cours d’eau, mais de nos jours, compte tenu du volume des eaux pluviales qui provient des hauteurs et qui s’y déverse, sa dimension est inadéquate », soutient-il.
Un mur de soutènement longeant les berges de la rivière Citron sera érigé. Sa largeur passera de 2,5 mètres à 6 mètres sur une distance de 2 150 mètres, du quartier de Belle-Source à la hauteur du Jardin Botanique SSR jusqu’au morcellement Ripailles, Calebasses. Dans ce contexte, une quarantaine d’arbres, dont certains ayant des troncs conséquents, ont dû être déracinés en vue d’assurer une libre canalisation des eaux.
Parmi les rivières et les régions affectées par des problèmes d’inondations, Anil Bachoo mentionne la Rivière Lataniers et Bel Air, où des travaux sont en cours. Le lit de la Rivière Lataniers, sera ainsi élargi par 7 mètres et approfondie par 600 mm. Les travaux seront achevés dans un mois et demi, soutient le ministre. Quant à la rivière à Bel Air, elle sera élargie par 8 mètres. « Les travaux sont en voie d’achèvement. Un nouveau pont au coût de Rs 10 millions y sera également aménagé », annonce le ministre des Infrastructures publiques. Les réseaux de drains seront également revus dans plusieurs régions du nord, notamment  à L’Amitié, Gokhoola et Cottage.