Ashvin Kumar Nunkoo, 30 ans, habitant Rivière-Dragon, à Rivière-des-Anguilles, laborantin dans une firme privée à Riche-Terre qui avait quitté son domicile samedi vers 13 heures, n’a pas donné signe de vie depuis. Il avait enfilé une tenue de sportif pour aller faire son jogging habituel à Bénarès.
Sa mère Sangalee s’est confiée ce matin au Mauricien. « Je suis rentrée chez moi aux alentours de 13 heures. Comme mes trois enfants avaient l’habitude de s’enfermer dans leurs chambres, scotchés devant leurs ordinateurs, je n’ai pas voulu les déranger. Quelques heures après, j’ai appelé mon fils Aksaye pour lui demander s’il n’avait pas vu Ashvin. J’apprends que ce dernier avait enfilé sa tenue de sportif pour aller faire son jogging. Je me dis qu’il avait peut-être prolongé son parcours et qu’il rentrerait plus tard. Je l’appelle sur son portable. Il reste injoignable. On commence alors à s’inquiéter. D’où la décision d’alerter la police ».
Une fois la nouvelle répandue dans le village, des habitants et des limiers de la Criminal Investigation Division se sont mobilisés jusqu’à fort tard hier pour le retrouver. À l’heure ou nous mettions sous presse, les recherches se poursuivaient.
Selon sa mère, accompagnés de ses proches, les enquêteurs se sont rendus à Beau-Bassin où il habite pendant les jours de semaine, en vue de le retrouver. « Li pe rest laba parski li abit tro lwin ek so lieu travay », soutient sa mère, la voix angoissée. « Nou pa pe dormi ditou depi ki nou pa gagn so nouvel. Mo pe fer la priyer gramatin tanto pou retrouv li ».
Connu comme quelqu’un de très tranquille et qui n’avait pas d’ennuis, Ashvin, raconte sa mère, informait toujours un membre de la famille quand il sortait.