Après la grosse frayeur d’hier où la Rivière-du-Poste est sortie de son lit, les habitants du village découvraient ce matin un spectacle de désolation. Une partie des barrières de protection a carrément cédé sous la furie des eaux. À d’autres endroits, la barrière s’est rompue, laissant imaginer la violence avec laquelle l’eau a traversé le pont hier. Du coup, la police a fermé une partie du pont aux piétons. Un cordon de sécurité a été placé pour avertir du danger.
Pendant ce temps, la Rivière-du-Poste est toujours en crue. La météo annonçant de grosses averses encore aujourd’hui, les habitants craignent d’autres dangers. Déjà, une partie de la berge, protégée par de grosses pierres, a été endommagée. Les habitants se disent encore sous le choc de ce qui s’est passé hier. Jamais la rivière n’avait encore livré un tel spectacle.