Le contracteur Sinohydro Corporation Ltd, qui s’est vu allouer le contrat pour le projet de déviation de la Rivière du Poste vers le réservoir de Mare-aux-Vacoas, a enclenché les travaux préliminaires en juillet. À ce stade on indique que le site a été défriché et que des travaux d’excavation ont été effectués et un bureau de chantier aménagé. Le barrage, au coût d’environ Rs 240 M, sera opérationnel vers avril 2013.
Ce projet initié par la Water Resources Unit, opérant sous le ministère de l’Énergie et des Services publics, devrait permettre de fournir quelque dix millions de mètres cubes d’eau par an au réservoir de Mare-aux-Vacoas. La construction du barrage de déviation sur la Rivière du Poste et d’un canal à Arnaud vise à mobiliser des ressources additionnelles en eau vers le plus gros réservoir de l’île.
Des études préliminaires et des analyses ont démontré le potentiel d’exploiter les flux d’inondations et de les acheminer vers le réservoir de Mare-aux-Vacoas en passant par la Rivière du Poste. Le nouveau barrage permettra d’assurer un approvisionnement régulier en eau potable dans les régions des Plaines-Wilhems.
À présent, avec la demande grandissante en eau au niveau du système de distribution d’eau de Mare-aux-Vacoas, le réservoir fait face à des problèmes d’approvisionnement. « Cette situation pourrait s’aggraver avec les effets du changement climatique, des périodes de sécheresses plus longues et des précipitations intenses de courte durée. Depuis quelques années, le réservoir commence à se désemplir en juillet et cette situation perdure pendant six ou sept mois jusqu’au début de la saison prochaine de pluies », fait-on comprendre dans les milieux autorisés.
Le barrage sera d’une longueur de 200 mètres et de 18 mètres de haut. L’eau sera déversée dans le ruisseau de Takamaka qui alimente Mare-aux-Vacoas et sera transférée à travers un canal long de 500 mètres qui reliera le barrage au réservoir. Construit principalement en terre, le barrage comprendra, entre autres, des drains et des filtres. Un déversoir long de 40 mètres sera aménagé sur la rive gauche et déversera l’eau directement dans le réservoir de Mare-aux-Vacoas à travers le canal.
Le contrat pour la première phase de l’étude de faisabilité a été alloué en août 2009 et l’exercice a été complété en décembre 2009. Suite à l’approbation du projet par le ministère des Finances et du Développement économique, le contrat pour le plan détaillé a été alloué en septembre 2010. L’appel d’offres a été lancé fin novembre 2011 et les offres devaient être soumises au plus tard début février 2012.