Ce samedi a eu lieu une manifestation d’un petit groupe d’habitants de Rivière-Noire pour dénoncer l’insécurité qui règne sur la route du Morcellement Carlos. « Mo ena mo lakaz ki pa tro lwin avek sa larout-la, li mari danzere. Ena bann loto ki pe roul extra vit ek ki pa pe pran kont ki ena bann dimounn ki pe traverse. Mo ena trwa zanfan ek zot ena labitid pass dan sa sime-la pou al zwenn zot kamarad. Mo pa santi mwa an sekirite kan mo kone zot pe pass laba. Mo panse bizin pran kont sa problem-la parski sinon pou ena bann grav aksidan », déclare une habitante de cette localité.
Selon les habitants du quartier, un accident spectaculaire, n’ayant pas fait de victimes, s’est produit durant la soirée du 12 janvier dernier à l’Allée des Jacarandas, la principale artère de cette zone résidentielle. Cette route est pratiquée par de nombreux véhicules, dont des poids lourds qui commettent régulièrement des excès de vitesse. « Depuis de nombreuses années, la route du Morcellement Carlos est tout le temps pointée du doigt. Je pense qu’il est grand temps que les autorités concernées trouvent une solution et qu’il y ait un policier responsable de cette route », nous explique cette habitante de Rivière-Noire. Les habitants ont également laissé entendre qu’ils feraient une autre manifestation si aucune mesure n’est prise.