Avec l’augmentation des accidents de la route et des contraventions, le gouvernement ainsi que les autorités concernées sont venus de l’avant avec une série de mesures, afin de freiner l’irresponsabilité des usagers de la routes. Sanctions, réhabilitations, voir même disqualification, les nouvelles mesures, plus sévères, a pour objectif de renforcer la sécurité sur nos routes.

Pour ceux qui refusent de changer leurs mauvaises habitudes

Selon les nouvelles mesures, un usager de la route se fera enlever son permis si celui-ci écope de 5 contraventions consécutives au lieu de 6 contraventions (cumulative) sur une période de 24 mois. Le détenteur du permis sera disqualifié pour une période minimum de 6 mois, mais pas plus de 12 mois. Cette personne devra également suivre un cours de réhabilitation avant de récupérer son permis.

Si cette personne écope d’une 2e disqualification sur une période de 3 ans à partir de la date d’expiration de sa 1e disqualification, son permis de conduire lui sera définitivement enlevé. Il devra par la suite suivre un cours de réhabilitation avant d’entreprendre une nouvelle application pour son nouveau permis de conduire.

Pour rappel, le nombre de personne ayant perdu la vie dans des accidents de la route, depuis le début de l’année, s’élève à 107.

 

 

Source infographies : Ministère des Infrastructures Publiques et du Transport Routier.