« It was a very nice day but arguably it could have been better. Bottom Dollar was very unlucky. I strongly believe that he would have won that race. But anyway, it was nice to end up the day with two wins in the bag ». C’est en ces termes que Robbie Burke a résumé sa journée de samedi dernier lorsque nous l’avons rencontré à sa sortie de la jockey’s room. L’Irlandais qui pouvait à peine dissimuler sa déception concernant la sixième course a tout de même fait un grand pas vers un troisième titre de jockey champion. Même s’il ne sera pas en en selle ce samedi – il purge la semaine de suspension qu’il avait écopée pour monte négligente sur Man Of His Word lors de la 30e journée – Robbie Burke peut voir venir car avec 41 victoires à son compteur, soit 11 de mieux que son plus proche poursuivant Johnny Geroudis, on voit difficilement le titre lui échapper à sept journées de la fin de la saison régulière.
L’Irlandais, qui avait quelques belles cartouches au fusil, n’a pas laissé passer sa chance avec Moon Raider qui s’est imposé à la régulière dans la quatrième épreuve. Il a suivi plus proche du pas avant de faire parler son excellent coup de reins le long des barres intérieures. « He was in very good shape. Everything went according to plan. The draw is vital on such type of track. He jumped well and we were able to run him in a better position this time. Pacewise, Fifun went a little bit faster than he did when he last beat us. My horse was travelling like a winner and I knew that when I would pull the trigger, he would give me the kick I wanted », a commenté le double jockey champion. « He has been a consistent, decent performer since he joined our yard. He never ran a bad race for us. For him to win four races is just amazing », a-t-il ajouté.
Si la victoire de Moon Raider était attendue, Valere causa une petite surprise dans la cinquième épreuve en faisant chuter le grandissime favori Albert Mooney qui restait sur deux belles victoires. Misant sur son poids plume et son bon numéro dans les boîtes, Burke fit vite de placer sa monture dans la position tête et corde et dès lors il contrôla la course à sa guise. Même si Albert Mooney donna l’impression de pouvoir revenir sur lui, le fils de Var prolongea son effort et s’en alla gagner dans un fauteuil. « It was a tremendous win from him. We decided to take our chances with his light weight. He was quick at the gates and was travelling like a winner the whole way. He showed a good turn of foot and I was very pleased with the way he took me to the straight. It was a brilliant win from him », s’est-il félicité.
« Bottom Dollar was getting home to win »
Si les choses marchèrent comme sur des roulettes jusque-là, l’épreuve phare apporta la preuve qu’aux courses rien n’est gagné d’avance. Alors qu’il avait amorcé son attaque en pleine piste, Bottom Dollar se vit couper net dans son action par le changement de ligne d’Azapel avant d’être incommodé deux foulées plus loin par son compagnon d’écurie Elusive River. Même si sa monture fut promue à la troisième place, Robbie Burke avait du mal à cacher sa déception à sa sortie de la salle des commissaires de courses. « I think I was getting home to win. But you know, it’s one of those days when you have your horse at the wrong place. Were we half a length in front or half a length back, the outcome would surely have been different but I was stuck there, having nowhere to go than to get carried across the track. It definitely cost me the race. »
Le seul bémol de la journée a été sa monte peu convaincante sur The Last Samurai dans la septième épreuve. Une monte qui ne fait pas honneur à sa réputation et qui a été fort logiquement sanctionnée par les Racing Stewards au moyen de deux semaines de suspension assorties d’une amende de Rs 25 000. Notre interlocuteur a donné avis d’appel de cette sanction.  
En ce qu’il s’agit de Captain Firth dont les débuts furent très attendus mais qui au final termina sa course sur les genoux dans l’épreuve de clôture, Burke s’est dit très surpris par cette calamiteuse entrée en matière. « He was very disappointing. He actually showed nothing in the morning. On his South African form he seems to be a nice animal but he is yet to prove himself here. I think we have a lot of work to do with him. »