L’ancien terrain qui à Roche-Bois servait de lieu de quarantaine, utilisé comme dépotoir où l’on venait jeter des immondices de toutes sortes, y compris des cadavres d’animaux, a été converti en Recreation Park. Il a été inauguré hier après-midi par le vice-Premier ministre et ministre des Finances Xavier-Luc Duval, initiateur de cette conversion, et qui a accusé les élus mauves d’avoir délaissé pendant trop longtemps cette localité.
Dans son discours, Xavier-Luc Duval a raconté comment lui est venue l’idée d’embellir Roche-Bois et de la placer au même rang que les autres localités du pays. « Ti en 2008 sa. Lindsay Morvan ti invit mwa dan enn reinyon ki ti fer dan sant socyal. Me mo ti vinn impe en avans. Mo dir les mwa fer en letour dan la rezyon. Letan mo finn trouv sa kalite terin la ki finn vinn enn depotwar kot dimounn zet tou kalite malpropte ek zanimo mor ek kot ban drogue frekante, mo dir li inposib ki dimounn kontinye viv akote. Non selman li ti enn danze pou la sante bann habitan me osi parski dan Rosbwa, ki synboliz fierte ban kreol, mo finn trouve ki mo bizin fer kiksoz pou sanz sa sityation-la », a-t-il expliqué.
Le VPM jette d’ailleurs le blâme sur les élus du MMM mais aussi ses conseillers et anciens ministres et députés, qui « ont été rémunérés grâce au vote de l’électorat mais qui n’ont rien fait pour améliorer le sort de leurs mandants ». Xavier-Luc Duval a, rappelons-le, envoyé en 2008, alors qu’il était ministre du Tourisme, la Cleaning Unit de la Tourism Authority nettoyer la région et réhabiliter la plage de Roche-Bois en y installant des aménités comme des bancs.
Concernant la concrétisation du projet de centre de loisirs, Xavier-Luc Duval a indiqué avoir bénéficié de l’aide logistique de la firme Manser Saxon, dont les machines ont enlevé les immondices, y compris les grosses pierres qui se trouvaient sur le terrain.
Le représentant de cette firme Fabrizio Merlo a pour sa part soutenu que les forces vives actives dans la localité, dont le Mouvement Pour le Progrès de Roche-Bois, Caritas et Ready To Help, ont aussi apporté leur contribution.
Les autres intervenants, dont le lord-maire Mahmad Kodabacus, les ministres Shakeel Mohamed (Travail et également député de la circonscription) et Hervé Aimée (Administrations régionales) ont tous fustigé le MMM pour n’avoir rien fait pour améliorer le sort des habitants du quartier de Roche-Bois. M. Mohamed a fait état d’un projet concernant le prolongement de la route menant au Birds Park avec le concours de la Mauritius Tourism Promotion Authority (MTPA).
Hervé Aimée a par ailleurs vivement félicité Xavier-Luc Duval pour son idée de convertir l’ancien dépotoir en parc. « C’est encore lui qui a eu l’idée de mettre tous les citoyens du pays sur le pied d’égalité. De plus, donner le nom de quelqu’un qui avait à coeur la misère des gens à ce centre est bien trouvé. »