La première phase du projet de José Thérèse à Roche-Bois, qui vise à donner la possibilité aux recalés du CPE d’apprendre la musique, a été officiellement lancée hier. L’Espace artistique Moz’art, qui a bénéficié de la contribution financière du Rotary Club de Port-Louis, propose ainsi pour le moment six classes de musique. Suivra dans les prochains mois la deuxième phase du projet, qui proposera un auditorium ainsi qu’un espace médias. « Ce projet était un rêve que je ne pensais pas réaliser un jour. Avec l’aide du Rotary Club de Port-Louis, ce rêve est devenu réalité. Aujourd’hui, cette école fait la fierté de Roche-Bois et offre aux jeunes les outils nécessaires pour se perfectionner en musique. Nous avons tous tellement de talents qu’il m’était impossible de rester les bras croisés sans pousser ces jeunes à apprendre la musique », explique José Thérèse. Pour les habitants de la région, ce nouvel espace dédié à la musique constitue un « soulagement ». Doris, une jeune mère de famille, explique : « Depuis très jeunes, nos enfants prennent le mauvais chemin et nous avons beaucoup de mal à l’accepter. Souvent, ils n’ont pas un bon parcours scolaire et, de fait, n’ont aucune issue de secours pour s’en sortir. Pour nous, cette école est une vraie opportunité de permettre à nos enfants d’apprendre quelque chose au lieu de traîner dans les rues. C’est un gros soulagement et une vraie fierté. Peut-être qu’un jour, Roche-Bois sera une région réputée pour avoir de bons musiciens. »
Le président du Rotary Club de Port-Louis, Shyam Seebun, exprime lui aussi son bonheur de voir l’ouverture de ce nouvel espace. « Nous avons tout de suite été emballés par ce projet. Et lorsque nous avons constaté l’ampleur du talent de ces jeunes, nous avons cherché à les aider à 100%. La 2e phase du projet sera encore plus intéressante et offrira, en plus, un bel espace vert », a-t-il lancé avant de dévoiler la plaque d’inauguration en présence de la Lord-Maire, Dorine Chukewry.