Les Jeux olympiques de Roche-Bois, selon le père Jean-Marcelin Ramiandrisoa, curé de la Paroisse de Notre-Dame de l’Assomption à Roche-Bois et Jérôme Dupré, responsable de ZVZ de Port-Louis, visent à éveiller l’intérêt des jeunes et des moins jeunes pour qu’ils participent à des activités saines en vue d’instaurer un climat social paisible et de promouvoir le vivre ensemble des habitants de Roche-Bois. C’est ce que déclarent  le Père Jean-Marcelin Ramiandrisoa, curé de la Paroisse de Notre-Dame de l’Assomption à Roche-Bois et Jérôme Dupré, responsable de ZVZ de Port-Louis,

Mais comment a germé l’idée d’organiser les Jeux olympiques de Roche-Bois ? Jérôme Dupré s’explique : « C’est à la suite d’une campagne de sensibilisation sur les fléaux de la drogue, l’alcool et de cigarette qui avait lieu le 22 octobre 2017 dans les quartiers de Roche-Bois. Cette campagne qui avait pour thème “Mars pou to pays”. Nous avions mobilisé plus de 500 personnes, jeunes et moins jeunes de la localité. Vu le nombre de personnes qui y ont participé, le comité organisateur s’était rencontré pour faire un bilan. D’où l’idée nous est venue d’organiser les Jeux olympiques de Roche-Bois. En attendant,nous avons déjà envoyé des lettres à des firmes privées de la région, Certaines ont répondu, d’autres pas encore. Nous souhaiterons qu’elles réagissent positivement », a souhaité Jérôme Dupré.

Le responsable de ZVZ de Port-Louis a exprimé sa reconnaissance envers le curé de la paroisse, « Il a mobilisé les responsables de chaque quartier, dans la région de Roche-Bois, huit au total, pour qu’il y ait une bonne participation des habitants. Nous voulons promouvoir le vivre ensemble, valoriser les talents, motiver et convaincre les jeunes et moins jeunes des avantages lorsqu’ils font du sport. Nous faisons de sorte que les habitants se sentent plus en sécurité. »

Selon Jérôme Dupré, ces activités ont aussi pour objectif de faire découvrir les talents des jeunes sportifs de la région. Le comité va inviter le ministre de la Jeunesse et des Sports et ses officiels après les Jeux olympiques pour qu’ils prennent connaissance des performances accomplies dans les différentes disciplines. « Nous allons lui demander de mettre à notre disposition les infrastructures sportives existantes dans la région pour que les jeunes puissent s’entraîner et soient encadrés par des professionnels dans le domaine sportif. »

La cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Roche-Bois a débuté par un défilé dans le quartier no. 1, près de Shell, pour traverser ensuite la route d’Espéroux avant de se rendre devant le poste de police de la localité. Le pont de ralliement était le parking du groupe Vivo Energy Mauritius. Il n’y a pas longtemps, Judex Jatha président du Mouvement social de Roche-Bois, avait lancé un appel aux représentants des firmes privées de la région pour qu’ils apportent leur soutien au développement de cette localité.