Une partie de l’ancienne usine d’allumettes New Light Match Factory Ltd, à Roche-Bois, a pris feu ce matin. Le lieu converti en entrepôt contenait des meubles synthétiques. Selon des témoins sur place, un ouvrier, Jean-Joseph Couronne (57 ans), qui y effectuait des travaux a été brûlé. La police a confirmé la nouvelle, précisant qu’il s’agit là d’une « légère » brûlure.
Vers 9h15 ce matin, les pompiers de Port-Louis ont été informés de l’incendie qui s’est déclaré dans une partie du bâtiment abritant l’ancienne usine d’allumettes à route Balisage, Roche-Bois. Selon le Senior Staff Officer Farhad Moideen, le feu a été vite maîtrisé. Des éléments du poste de Coromandel avaient aussi été appelés en renfort.
Toutefois, vu que l’entrepôt contenait des meubles en plastique, cela a demandé du temps pour dégager l’épaisse fumée noire qui émanait du bâtiment. À 10h15, la situation était jugée « under control ». Les pompiers se donnaient encore une heure pour un retour à la normale. Cependant, ils ne pouvaient déterminer la cause de l’incendie.
Les pompiers laissaient entendre qu’il n’y avait pas de blessé ni de brûlé sur place lorsqu’ils sont arrivés. Cependant, des témoins sur place affirment qu’un homme a bien été brûlé et transporté à l’hôpital vers 8h45 (voir hors-texte).
Sollicité par Le Mauricien, Charles Lai, propriétaire des lieux, déclare que l’usine étant fermée depuis longtemps, le bâtiment a été converti en entrepôt. « Il y avait des meubles synthétiques dans le bâtiment. On ne peut encore évaluer l’ampleur des dégâts. »
Charles Lai déclare qu’au moment où l’incendie s’est produit, des ouvriers entreprenaient des travaux dans les locaux. Seuls deux hommes étaient sur place, selon le contracteur.
Des femmes de la localité disent avoir été alertées par une épaisse fumée provenant du bâtiment. Le fait que l’usine se trouvait de l’autre côté de la route a épargné les habitations des alentours.