Complicité affichée hier entre les deux partenaires du Remake 2000 qui célébraient hier, leur anniversaire à Roches-Noires. La coïncidence veut en effet que SAJ Anerood Jugnauth, né le 29 mars, partage non seulement sa passion politique avec Paul Bérenger mais aussi son horoscope, le leader du MMM célébrant lui son anniversaire le 26 mars. Qualifiés par le leader du MSM comme « des monuments qui ont marqué l’histoire du pays », Paul Bérenger et SAJ, visiblement enchantés de célébrer ensemble leur anniversaire, ont tous deux souhaité retrouver le pouvoir pour sauver leur pays.
L’ambiance était à la fête hier du côté de Roches Noir, au Ramssurn Hall où les membres dirigeants du MSM et ceux du MMM, étaient réunis — à l’initiative du fan club de SAJ, au No 7, Piton/Rivière du Rempart — pour fêter l’anniversaire des deux partenaires du Remake 2000. Chacun faisant l’éloge et retraçant le parcours politique de l’autre, les deux leaders ont tenu à rappeler à l’assistance l’histoire du pays, plaidant pour un renouveau. Ce n’était d’ailleurs pas un hasard si SAJ a choisi cette plate-forme célébrant son 84e anniversaire et également son 51 anniversaire d’engagement en politique pour démarrer sa campagne de mobilisation pour le meeting du 1er Mai. Lorsqu’il est entré dans la salle, l’accueil qu’il a reçu ressemblait beaucoup plus à une célébration de victoire que celle d’un anniversaire, dit-il. Un anniversaire qu’il était heureux de célébrer avec Paul Bérenger qui était absent du pays pour l’occasion l’an dernier. Partageant un morceau de gâteau d’amitié, les deux partenaires, sous les yeux attendris de l’assistance, se sont ainsi échangés leur voeux de bonheur, de santé et de prospérité et d’avènement politique.
SAJ a, par ailleurs, profité de l’occasion pour convier « tous ceux qui ont à coeur de sauver leur pays » à se rassembler en masse le 1er-Mai autour du Remake. Cet événement sera le premier test pour le Remake 2000 en marge du changement. « Tou camarad ki envi sov so pays, de nimporte ki parti politik li été, nou tou bizin maryé piké ensam », dit SAJ, encourageant la population à ne pas craindre la répression. Dans son allocution, soulignant que « Navin Ramgoolam est passé maître dans l’art de mentir et de couillonner les gens », plaidant pour un vrai changement, il a souhaité que les jeunes d’aujourd’hui connaissent l’histoire du pays et les années de dérive, et principalement les raisons et les mains derrière ces dérives. Il a également été très critique envers le vice-Premier ministre et ministre des Infrastructures publiques, promettant à l’assistance que le ministre Baichoo, de même que tous ceux qui l’entourent, dont Navin Ramgoolam lui-même, auraient à rendre des comptes lorsque le Remake prendra le pouvoir. Selon lui, « Navin Ramgoolam conné Tsunami la pou levé ek pou balyé li. Sa mem kan li coz White paper li coz 1982. Li conné so ler inn arrivé ». Il a profité de l’occasion pour mettre en garde les personnes âgées, « très courtisées » par le Premier ministre Navin Ramgoolam, contre les faussetés que le gouvernement propage à l’encontre du Remake 2000, dont celle que le parti enleverait la pension universelle. « Si ou pa lé nou reviv sa lepok la, et parski ou contan ou pays, nou tou bizin mobilisé ensam pou sov nou pays », a-t-il dit, ajoutant que comme ce fut le cas en 2000-2005, le Remake 2000 est prêt à apporter le changement afin que le pays prospère à nouveau et faire de Maurice un paradis digne de ce nom où tous se sentiront en sécurité.
De son côté, Paul Bérenger a salué le courage et le sens de patriotisme qui animent SAJ. « Si parfoi nu finn ensam, parfoi nu finn adversaire, Ptr lé pa lé, l’histoire pou retenir seki nu finn fer ensam de 2000-2005 », dit-il, indiquant que l’île Maurice d’aujourd’hui, c’est le résultat du travail que SAJ et lui-même ont effectué. S’il s’agit d’une coïncidence que les deux leaders fêtent leur anniversaire aussi proche l’un de l’autre, Paul Bérenger indique que la coïncidence veut aussi que ce 29 mars a été l’occasion pour le Remake de lancer son nouveau slogan « Bizin vré sanzma ». C’est un nouveau dynamisme en marge du rassemblement du 1er-Mai insufflé au parti, dit-il, avançant sa conviction que le Remake 2000 prendra le pouvoir aux prochaines élections.
Auparavant, le leader du MSM a fait ressortir que SAJ et Paul Bérenger, qui ont connu des moments de gloire et des moments difficiles, ont prouvé de quoi ils sont capables. « Ils sont encore là et doivent continuer à inspirer la population par leur travail et leur parcours », dit-il, confiant que l’histoire se répétera comme en 2000. Au grand plaisir de l’assistance, Pravind Jugnauth devait déclarer que si SAJ est reconnu pour être le « Rambo » de l’île Maurice, Paul Bérenger est quant à lui « le Nelson Mandela des Mauriciens ».