Rodrigues a été gâtée en termes de pluies avec le passage de Berguitta. En effet, avec 320 mm de pluies à Citronnelle, 256 mm à Pointe-Canon et 206 mm à Plaine-Corail, avec le passage de la forte tempête tropicale Berguitta au début de la semaine dernière, l’île a enregistré 25% de sa pluviométrie annuelle en trois jours. Les nappes phréatiques ont ainsi été réalimentées. Mais ce qui est dramatique, c’est que 75% de l’eau de pluie est déjà retournée en mer. Les dirigeants de l’Organisation du peuple de Rodrigues, parti majoritaire à l’Assemblée régionale de l’île, animent aujourd’hui un point de presse pour dresser le bilan de Berguitta.

Dans un premier rapport transmis à l’hôtel du gouvernement, le secteur le plus touché a été l’agriculture, avec une superficie de 7,4 arpents de cultures vivrières affectés par les inondations. De ce fait, le gouvernement a déjà entériné la décision d’étendre le Compensation Scheme et autres facilités de réhabilitation aux planteurs de Rodrigues. Ce programme sera géré par l’Assemblée régionale de Rodrigues.

Même si les infrastructures routières à Rodrigues n’ont pas été endommagées, l’Assemblée régionale, après un constat de l’étendue des inondations, a soumis une demande de fonds pour des Flood Mitigation Measures pour le remplacement des radiers par des ponts, pour des travaux de drains à Camp-du-Roi et Fond-La-Digue, de même que d’autres facilités de Water Drainage à Lataniers, Anse-Raffin, Vangar et Tamarin. La construction d’une Link Road entre Baie-aux-Huîtres et Jardin Mamzelle est aussi requise. L’Assemblée régionale de Rodrigues a également fait une demande d’urgence pour être dotée d’un véhicule blindé pour la police en vue des sorties lors des intempéries.