Rodrigues, au matin du dimanche 29 décembre

Rodrigues continue sur sa lancée d’île écologique, avec pour objectif de diminuer la consommation de l’huile lourde pour la production de l’énergie électrique et de passer à un carburant propre, soit le soleil très abondant dans l’île. La date butoir pour l’appel d’offres, lancé le 31 octobre 2019, pour la conception, la fourniture, l’installation, l’essai et la mise en service de la ferme photovoltaïque (PV) pouvant produire un mégawatt (MWac) d’énergie à Grenade, arrive à terme le 22 janvier 2020.

Ainsi, l’installation de 4 600 panneaux solaires d’une capacité de 1 000 kw sera bientôt une réalité à Rodrigues. Le Central Electricity Board (CEB) propose de construire une centrale solaire PV d’une capacité de 1,0 MWac dans l’enceinte existante du parc éolien de Grenade. La centrale PV, qui couvrira une superficie d’environ 10 100 m2, se situera à côté du parc éolien existant de Grenade. Le parc est en exploitation depuis 2009 et a une capacité totale de production d’électricité de 1,1 mégawatt. Le projet comprendra l’installation de 4 600 panneaux solaires photovoltaïques, avec tous les accessoires tels que les onduleurs, les transformateurs de puissance, l’appareillage de commutation et les systèmes de contrôle et d’instrumentation.

L’électricité produite sera exportée vers les lignes d’alimentation de 22 kV les plus proches. Le projet sera entièrement financé par le CEB. L’objectif de l’aménagement de cette ferme solaire, à Grenade, est d’augmenter la part des énergies renouvelables, réduire la dépendance aux combustibles fossiles, et contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. La date de démarrage du projet est prévue en avril 2020 et la mise en service, dans un délai de 12 mois.