Vu la détérioration du temps à Rodrigues et la perspective que le cyclone Joaninha frappe encore plus fort, 416 personnes ont pris d’assaut les 33 centres de refuges de l’île.

Par ailleurs, 66% du pays est dépourvu d’électricité, alors que les infrastructures comme les pylônes sont à terre, bloquant même certaines routes, qui sont également traversées par des torrents boueux.

Les interventions de la SMF et des pompiers se multiplient pour transporter les réfugiés dans les centres de refuge. Ces équipes de secours ont été divisées en trois parties à Port-Mathurin, La Ferme et Petit Gabriel. La SMF est intervenue pour sauver un enfant pour le conduire au centre de santé de La Ferme. 

Les officiers de Petit Gabriel ont porté des personnes sur leurs dos jusqu’aux centres de refuges pour les mettre à l’abri

Alors que la nuit approche et que les dangers augmentent , seules les interventions d’urgences absolues seront entretenues vu le mauvais temps qui prévaut.