Monique Dinan

Rodrigues, qui attire de plus en plus de visiteurs venus de différents pays, est dans l’actualité : publications de livres traitant de l’actualité rodriguaise ou dépeignant la beauté des paysages locaux et de leur environnement naturel, organisation de pèlerinages et, cerise sur le gâteau, le succès de Murielle Ravina au concours international de Miss Monde. Une semaine de vacances s’est révélée un temps de redécouverte de la beauté de ce pays riche d’une nature tout en vallonnements, d’une histoire qui mérite d’être mieux connue. J’ai aussi retrouvé la qualité de l’accueil du peuple rodriguais, leur culture, leurs danses et leur débrouillardise.

Pour mettre en valeur tout ce contexte naturel positif, me voici apportant une suggestion qui devrait être non seulement prise en considération, mais qui devrait aussi être réalisée dès que possible.

Tout voyage aérien vers Rodrigues passe obligatoirement par l’aéroport. Qu’en est-il de ces deux aérogares, où tout voyageur poireaute quelque deux heures avant d’embarquer ? Les salles d’attente sont certes bien aménagées et confortables, mais il leur manque un cachet rodriguais qui serait une première prise de contact pour comprendre la géographie des lieux et l’histoire du pays. Une belle carte illustrée de l’île occupant tout un large panneau serait déjà un répertoire des sites à visiter avec les adresses de ceux qui organisent des tours. De plus, un film diffusé sur grand écran serait à la disposition de ceux qui veulent mieux comprendre la réalité rodriguaise; il projetterait des informations sur les excursions disponibles et les sites à visiter. Les tour-opérateurs travaillant à Rodrigues auraient tous l’occasion de présenter leurs programmes d’activités. Ce sont quelques suggestions afin que les artistes et techniciens de la décoration de la grande surface puissent mettre en valeur ce qui fait la spécificité rodriguaise.

Un voyage en 2018 sur Turkish Airlines m’avait permis d’avoir un document de voyage, distribué dans l’avion, et d’apprécier un court-métrage mettant en valeur la spécificité de la Turquie et les sites les plus importants à connaître. Rodrigues, tout comme notre Île Maurice, aurait intérêt à développer ce créneau pour que nos salles d’attente ne se retrouvent pas uniquement avec des boutiques qui vendent ou font de la publicité pour des produits étrangers mais qui mettent surtout en valeur les premières vitrines du pays : cartes, photos, informations sur les lieux culturels et les sites religieux pour valoriser ce qui fait la spécificité de notre République.

L’attente dans l’aérogare que ce soit pour des vacances ou un voyage d’affaires sera ainsi un temps valable et constituera déjà une invitation à mieux comprendre ce qu’on va voir.