photo illustration

La Criminal Investigation Division (CID) de Rodrigues a arrêté deux suspects après le décès de Joseph Mario Clair (61 ans) à l’hôpital Nehru de Rose-Belle le 5 janvier.

Cet habitant de Petite-Butte, Rodrigues, a été victime d’une agression lors d’une partie de beuverie le 24 décembre 2019. C’est aux alentours de 10h que la police de Rivière-Cocos a reçu un appel faisant état de deux blessés dans la rue dont le sexagénaire et une femme. Une fois sur place, la police a noté qu’une odeur d’alcool émanait des deux et ils ont été transportés à l’hôpital de Crève-Coeur. Comme la santé de Mario Clair était jugée inquiétante, il a été placé en observation à l’Intensive Care Unit. À la suite d’une détérioration de son cas, il a été transféré à Maurice le 2 janvier.

Le rapport d’autopsie du Dr Sudesh Kumar Gungadin a attribué le décès du sexagénaire à une embolie pulmonaire causée par l’obstruction des artères du poumon. Son cadavre a été rapatrié à Rodrigues par la suite. Entre-temps, la police a interrogé la femme blessée à l’hôpital de Crève-Coeur où elle a déclaré qu’une bagarre avait éclaté entre une bande d’amis. Joseph Mario Clair a été agressé à coups de gourdin lors de cet incident. La police a arrêté un suspect âgé d’une trentaine d’années qui a été provisoirement inculpé pour agression avec préméditation.

Après le décès du sexagénaire, une charge de meurtre sera retenue contre lui. Une deuxième femme, présente lors de la partie de beuverie, a été interpellée pour non-assistance à personne en danger. Les deux sont passés aux aveux lors de leur interrogatoire. Comme la police n’a pas objecté à sa remise en liberté conditionnelle, elle a été relâchée contre une caution.