La journée d’hier a été extrêmement mouvementée sur le tronçon de route reliant Port-Mathurin à Pointe-Monier où est opérée la centrale thermique du Central Electricity Board (CEB). Le transfert des équipements, dont un générateur, un moteur et des accessoires, le tout pesant 82 tonnes, a mobilisé toutes les ressources techniques de l’île, de la police aux ingénieurs de Mauritius Telecom, sans oublier ceux du CEB et le personnel du port. L’opération, qui a démarré très tôt le matin avec le débarquement des équipements du bateau Hertwig Scan, spécialement affrété pour cette opération, a duré un peu plus de six heures.
La principale difficulté de cette opération se trouvait au passage du China Bridge par le convoi en route vers Pointe-Monier. Ce pont ne peut que tolérer que des poids lourds d’un maximum de 80 tonnes alors que les équipements transportés pour le compte du CEB pesaient au moins 82 tonnes. Hans Legallant, responsable des opérations de Freight and Transit, a fait comprendre au Mauricien que le transfert d’hier a nécessité de longues préparations. Un véhicule hydraulique sophistiqué d’une trentaine de tonnes a été spécialement transféré à Rodrigues à cet effet.
« Nous avons travaillé en collaboration avec les autorités à Rodrigues, dont la police, la commission de l’Infrastructure publique et le CEB pour élaborer le plan de travail. Le plus gros souci était le passage du China Bridge. Par mesure de précaution et de prévention, nous avions placé des Scaffoldings sous le tablier du pont car nous ne voulions prend aucun risque. Comme vous pouvez le constater, tout s’est déroulé dans les meilleures conditions possibles », a ajouté le responsable des opérations. Une partie du réseau routier à Port-Mathurin avait été renforcée au préalable pour éviter tout affaissement au passage du véhicule hydraulique avec sa cargaison d’équipements.
De son côté, le Divisional Commander de la police dans l’île, Saïd Nazir, était à pied d’oeuvre avec ses plus proches collaborateurs pour veiller au bon déroulement de l’opération. La circulation était interdite pendant toute la journée d’hier sur le tronçon emprunté par ce convoi particulier. Les policiers avaient également à contrôler la curiosité des Rodriguais, qui étaient nombreux sur la trajet prévu.
Le directeur du CEB de Rodrigues, Jim Payen, s’est félicité de la coopération de tous ceux engagés dans l’opération exceptionnelle d’hier. Il a soutenu que la mise en place de ces équipements permettra à la centrale thermique de Pointe-Monier d’assurer la fourniture d’énergie électrique dans l’île pour les dix prochaines années. Il a confirmé que trois membres du personnel du CEB de Rodrigues sont actuellement stage de formation en Finlande pour la maintenance de ces équipements. Le contrat des travaux dans l’île a été alloué à la firme BWSC.