La Commission de la Santé et des Sports, l’Association mauricienne d’athlétisme (AMA) et le comité régional s’associent pour organiser un meeting international le 14 avril prochain. Une compétition qui s’inscrit dans le cadre de l’ouverture officielle du stade Camp du Roi et de sa nouvelle piste synthétique déjà utilisée pour les entraînements en vue des Jeux des Iles de l’océan Indien. Une rencontre a eu lieu dans ce sens, vendredi à Rodrigues, entre le Commissaire Ismaël Valimamode et le président de l’AMA, Vivian Gungaram. Henri Théodore de l’AMA était aussi présent, tout comme d’autres membres de la commission, à savoir la chef départemental Pamela Sooprayen, le sport officer Antonio Volbert et le conseiller Fernando Augustin. Le comité régional était lui représenté par Azarias Baptiste (président), Daniel André (secrétaire) et trois autres membres. 
Il a été ainsi décidé que quelques  athlètes étrangers seniors qui auront participé au meeting international de Maurice les 10 et 11 avril prochain fassent le saut dans l’île pour participer à cette compétition qui se déroulera un mardi, à partir de 16h. « La compétition durera une heure. Nous avons déjà discuté des formalités avec le commissaire Valimamode et nous sommes tombés d’accord sur plusieurs points. C’est la commission d’ailleurs qui prendra en charge les billets d’avion des athlètes qui feront le déplacement », a expliqué Vivian Gungaram.
Ce dernier a ajouté que des athlètes de la catégorie cadette feront aussi le déplacement à cette occasion. Ces derniers seront en stage à Maurice à partir du 9 avril dans le cadre d’une action financée par la Conférence des ministres de la Jeunesse et des Sports de la Francophonie (CONFEJES) pour les jeunes francophones de l’océan indien. Ces derniers participeront aux deux meetings avant de prendre part aux Championnats d’Afrique cadets qu’organisera l’AMA du 23 au 26 avril, au stade Maryse Justin, à Réduit.
Selon Vivian Gungaram, la fédération prendra en charge tout l’aspect technique de l’organisation du meeting du 14 avril en collaboration avec les techniciens du comité régional. « La fédération va également assurer une formation des officiels, car nous souhaitons que ce soient les Rodriguais qui officient lors de ce meeting. En revanche, nous aurons à déplacer l’appareil de photo finish et son technicien », a-t-il souligné.
La question des équipements a aussi été évoquée lors de la réunion de vendredi. Car selon Vivian Gungaram, il n’y en a pas actuellement et le fait qu’une compétition ne peut se faire sans des équipements adéquats, le commissaire Valimamode, a-t-il indiqué, a pris l’engagement pour faire l’acquisition des équipements essentiels. Dans un deuxième temps, d’autres équipements seront acquis pour le développement de l’athlétisme.
En dernier lieu, Vivian Gungaram et Ismaël Valimamode se sont longuement penchés sur les résultats obtenus par Rodrigues lors des derniers Jeux de l’Avenir. « Comparativement aux précédentes éditions, Rodrigues n’a pas bien fait cette année. C’est la première fois que cela arrive et il était très important de trouver les failles », a expliqué le président de  l’AMA.  Il a ajouté qu’après une longue discussion, Ismaël Valimamode et lui ont pu statuer sur le problème. Il a été ainsi décidé que le travail se fasse désormais en étroite collaboration entre la commission et le comité régional.
Car pour Vivian Gungaram, il est très important qu’il y ait une uniformité pour permettre un meilleur développement de l’athlétisme. « J’ai beaucoup insisté sur ce point. Il faut désormais que le rôle de chacun soit bien défini. Rodrigues n’a pas bien fait aux Jeux de l’Avenir et il était important de trouver les raisons. Rodrigues a une place très importante au sein de la fédération. S’il y a un problème, il faut le régler, car au cas contraire, c’est tout l’athlétisme qui en souffrira », a-t-il expliqué. Vivian Gungaram a indiqué qu’une autre réunion est prévue à la fin de la première semaine de janvier pour faire un point de la situation.
Pour conclure, Vivian Gungaram a fait ressortir que la fédération va aider le comité régional pour ce qui est d’un endroit pour garder les équipements qui sont actuellement entreposés dans la salle de musculation. Pour cela, l’AMA fera ainsi acquisition d’un conteneur.