Avec le déclenchement de l’alerte III depuis 10 heures ce matin et l’éventualité du passage de la forte tempête tropicale Ethel à son point le plus rapproché de Rodrigues aux petites heures de demain matin, le report à une date ultérieure du Nomination Day pour les élections pour les 18 sièges à l’Assemblée régionale est donné comme une certitude. Entre-temps, des consultations à haut niveau entre l’Electoral Supervisory Commission (ESC), la Commission électorale, le State Law Office et la State House ont été initiées en vue d’arrêter le mécanisme pour fixer de nouveau la date du dépôt des candidatures et celle du scrutin.
Sur le terrain à Rodrigues, dès la fin de la matinée, la présence de la forte tempête tropicale Ethel a déjà fait une première victime. Un adolescent habitant Montagne-Charlot a été électrocuté. En début d’après-midi, les effets des rafales, qui devraient atteindre environ 100 kilomètres par heure, ont été ressentis sur le réseau électrique. Le centre de l’île, notamment la région de Malabar, était sans électricité alors que des dégâts ont été notés au niveau du réseau routier, avec la présence de branchages bloquant les voies d’accès.
Au cours des dernières 24 heures, le temps à Rodrigues a connu une nette détérioration causée par l’intensification des plus rapides de la tempête tropicale Ethel. Dès 10 heures ce matin, Rodrigues est passé en alerte III, prenant littéralement toute la population par surprise à la veille de ce long week-end férié de la Fête du Printemps. Toutefois, l’une des préoccupations majeures se situe au niveau de la Commission électorale, le commissaire électoral, Irfan Rahman, les membres de l’Electoral Supervisory Commission, présidée par Me Yousouf Aboobaker, et les six Returning Officers désignés ayant fait le déplacement à Rodrigues pour les besoins du Nomination Day des prochaines élections régionales.
À ce matin, le report de l’exercice du dépôt de candidatures dans les six régions fixé pour demain était donné comme une certitude. Une décision confirmée suite à des échanges entre le commissaire électoral et les responsables des services de la Météo à Vacoas et à Pointe-Canon (Rodrigues). Les dernières prévisions établies font qu’Ethel devrait passer à son point le plus rapproché de Rodrigues aux petites heures demain matin.
« Nous ne pouvons prendre de risques avec le temps même s’il existe 20 % de chances qu’il soit plus clément demain. Il est presque sûr que le Nomination Day pour les élections régionales sera reporté pour force majeure. Nous nous trouvons devant nul autre choix », a déclaré ce matin au Mauricien le commissaire électoral.
Réseau électrique affecté
Mais aucune indication n’était disponible quant aux nouvelles échéances pour le Nomination Day et le Polling Day. Des échanges ont été engagés entre les conseils légaux de l’Electoral Supervisory Commission, dont sir Hamid Moollan, QC, les officiels du State Law Office et la présidence de la République quant à la démarche à suivre en vue de fixer ces nouvelles dates.
Les recoupements d’informations effectués par Le Mauricien de sources autorisées indiquent que la question qui attendait d’être tranchée est de savoir si ces nouvelles dates du calendrier électoral doivent faire l’objet d’une nouvelle proclamation par voie de Writs émis par la State House ou par un Notice publié dans la Gazette du Gouvernement. Une annonce officielle de la Commission Électorale sur ce bouleversement est attendue dans l’après-midi.
Ethel, qui était situé à 220 kilomètres au Nord-Est de Rodrigues ce matin, a déjà fait une première victime. Un jeune de 14 ans, Sylviano Louis, aussi connu sous le nom de Dylan, habitant Montagne-Charlot, a succombé à une électrocution dans la matinée. La police a ouvert une enquête en vue de situer les circonstances dans lesquelles cet adolescent s’est retrouvé en contact avec un fil du réseau électrique endommagé par les premières fortes rafales enregistrées dans l’île.
Transporté d’urgence à l’hôpital Queen Elizabeth II de Crève-Coeur, l’adolescent avait déjà rendu l’âme. Les services de réanimation de l’hôpital ont tenté en vain de prodiguer les premiers soins à la victime. Une autopsie devait être pratiquée après le passage de la tempête tropicale Ethel pour établir les causes du décès.
À la mi-journée, le réseau électrique à Rodrigues, notamment au centre, soit la région la plus exposée aux rafales, était des plus affecté. Malabar et ses environs se sont retrouvés sans électricité dès le passage de classe II à III vers les 10 heures ce matin. Avec Ethel se rapprochant davantage de l’île, des dégâts plus conséquents à l’infrastructure économique, que ce soit agricole ou routière, sont à craindre.
L’aspect le plus inquiétant dans le comportement d’Ethel demeure le fait que la vitesse de déplacements s’est complètement ralentie, passant de 20 kilomètres par heure à huit dans la matinée. « Cette décélération de la vitesse d’Ethel laisse entendre qu’il y a techniquement la possibilité d’un renforcement et d’une intensification du phénomène mais également une possibilité de changement dans la trajectoire. Les mouvements d’Ethel en cours de journée sont suivis avec une attention particulière par les prévisionnistes de Vacoas et de Plaine-Corail en vue de déterminer les prochaines étapes de la tempête tropicale, dont son passage à son point le plus rapproché demain », indiquent des spécialistes de la Météo.
Vols annulés
À la mi-journée, la Météo confirmait qu’Ethel constituait un danger potentiel pour Rodrigues et que le temps continuerait à se détériorer dans les heures qui suivent. Le passage à son point le plus proche des côtes de Rodrigues est annoncé vers 5 heures demain matin, si la vitesse se maintient. Il est conseillé aux Rodriguais de prendre toutes les précautions nécessaires. « Le temps restera couvert avec des averses intermittentes, fortes par moment et orages qui seront plus fréquents au cours de la journée. Les conditions cycloniques, soit des rafales dépassant les 120 kilomètres à l’heure pourront être ressenties dans l’après-midi. La mer sera très grosse et houleuse », avertit, ce matin, la station de Vacoas.
Avec le passage à la classe II dès hier après-midi, la compagnie aérienne nationale, Air Mauritius, a annulé les quatre vols (aller et retour) prévus aujourd’hui à destination de Rodrigues. Les vols ne reprendront qu’après la levée des avertissements cycloniques, après la réouverture de l’aéroport régional Sir Gaëtan Duval à Plaine-Corail et à la confirmation que les conditions climatiques sont redevenues à la normale avec l’élimination des cross-winds.
Le scénario le plus optimiste mise sur un retour à la normale des rotations aériennes entre Maurice et Rodrigues probablement demain après-midi, à condition que les dégâts causés soient minimes. Des vols additionnels devront être annoncés dès la reprise pour éponger le backlog de passagers immobilisés que ce soit à Maurice ou à Rodrigues.
Dans la matinée, les membres du personnel affectés aux opérations portuaires à Port-Mathurin ont mis les bouchées doubles pour faire face aux urgences imposées par le passage d’Ethel. Le Mauritius Trochetia a quitté Port-Mathurin plus tôt que prévu en vue de regagner Maurice avec à son bord une trentaine de passagers.
Ces employés du port avaient également pour tâche de sécuriser les remorqueurs et autres embarcations de la Rodrigues Port Authority. À travers l’île, les pêcheurs ont profité de la matinée pour sortir leurs pirogues de l’eau en vue d’éviter des mauvaises surprises après le passage de la forte tempête tropicale.
Des Rodriguais faisaient queue peu avant l’ouverture des banques ce matin pour effectuer des retraits ou encore devant les commerces de l’île en vue de ce long week-end férié d’autant plus que la Météo n’écarte pas la possibilité d’un avertissement de classe IV en cours d’après-midi…