La Commission de la Santé et des Sports aménagera un centre d’entraînement à Malabar à l’intention des comités régionaux de boxe et de boxe française. Ce projet coûtera dans les Rs 6 millions à la commission et sera complété d’ici décembre de cette année. Selon nos informations, les licenciés de ces deux disciplines auront désormais un espace d’entraînement convenable, en attendant la construction d’un centre pour les sports de combat, comme annoncé dans le budget de 2013.
Le Commissaire de la Santé et des Sports a présenté ce projet aux dirigeants des deux principaux comités régionaux lundi. Une rencontre au cours de laquelle étaient aussi présents le Commissaire des Infrastructures Publiques, Simon Pierre Roussety, et ses techniciens, dans la mesure où ces derniers seront responsables des travaux à entreprendre. Le Commissaire des Sports, Ismaël Valimamode, a expliqué que les sportifs s’entraînent depuis des années dans des conditions difficiles et de ce fait, sa Commission a voulu leur offrir un endroit approprié.
Il convient de souligner que le but de la tenue de cette réunion préliminaire avec les deux comités régionaux était de voir ensemble les modalités dont il faut tenir compte avant de finaliser le projet. Qui plus est, on peut même avancer que ce projet arrive à point nommé dans la mesure où Rodrigues organisera une compétition régionale de boxe, l’année prochaine .
Jean Rex Henriette, président du Comité Régional de Boxe, accueille favorablement ce projet. Pour lui, « cette nouvelle structure nous permettra d’avoir un lieu adéquat pour la préparation des boxeurs. C’est sûr que ce sera un plus pour le comité régional et ses boxeurs » Le fait aussi que le comité régional de boxe aspire à produire des sportifs de haut niveau, ce projet, ajoute-t-il, leur permettra d’aller dans cette direction.
Pour sa part, le président du Comité Régional de Boxe Française, Jean François Roussety, a lui aussi salué cette initiative. Il explique qu’il attend la concrétisation d’un tel projet depuis 2006. Selon lui, « avec l’installation des équipements nécessaires et d’un ring, nos sportifs seront mieux encadrés pour leur entraînement. Il va sans dire que la construction de ce centre va nous permettre de produire de meilleurs athlètes dans un proche avenir. » Il a ajouté qu’en attendant la construction d’un centre pour les sports de combat, son comité pourra utiliser ces lieux pour organiser des compétitions interclubs.
A noter que ce centre d’entraînement de Malabar sera couvert d’un toît en tôle. Un vestiaire et des toilettes seront également aménagés. Des coins seront aménagés pour permettre aux sportifs d’installer leurs équipements (punching ball et ring) et le sol sera recouvert d’une matière synthétique pour la sécurité des sportifs.