Le comité régional ambitionne d’organiser une compétition de l’océan Indien, regroupant les tireurs mauriciens, malgaches, réunionnais et rodriguais, l’année prochaine. Le président du comité régional, Jean-François Roussety, qui était à Maurice le week-end dernier, en a profité pour soulever la question avec le président de la Fédération mauricienne de Boxe Française Savates (FMBFS), à savoir Asfar Jhingut. Selon lui, le response a été positive et il va falloir maintenant attendre l’aval du comité directeur de la fédération avant d’aller de l’avant.
Cette rencontre avec le président Jhingut devait se tenir vendredi dernier, mais c’est finalement lundi que les deux hommes ont pu  se voir. Pour Jean-François Roussety, cette rencontre a été cordiale et franche, l’occasion pour lui d’aborder plusieurs thèmes important dont justement l’organisation, à Rodrigues, d’une compétition réunissant les îles de l’océan Indien. « Ce que je peux dire, c’est que j’ai trouvé en face de moi, un président très réceptif et surtout concerné. Asfar Jhingut nous a promis sa collaboration et il va falloir maintenant attendre l’aval du comité directeur avant d’aller de l’avant avec ce projet fort ambitieux qui nous tient tant à coeur », a expliqué Jean-François Roussety.
Selon ce dernier, l’organisation d’une telle compétition est très importante pour la progression des tireurs et cela, il l’a bien fait comprendre au président de la FMBFS. « J’ai bien expliqué au président que notre motivation, c’est de permettre à nos tireurs de rencontrer leurs homologues de la région. Ce n’est qu’en ce faisant que nous garderons nos tireurs motivés et leur permettrons de progresser davantage. Au cas contraire, ils tourneront en rond et cela apportera un découragement », a-t-il fait remarquer.
Le président du comité régional a expliqué avoir déjà commencé à élaborer un plan de travail et qu’il a commencé à voir, avec les membres de son comité, les implications. Le Commissaire des Sports de Rodrigues, à savoir Ismaël Valimamode, a même été informé de la démarche du comité régional. « Le Commissaire nous a promis de nous aider et cela nous réjouit, d’autant que c’est quelqu’un qui means business. Ce projet  nous tient à coeur depuis des années et j’espère que nous pourrons l’amener à terme. Avec le soutien de tout un chacun, je reste convaincu que nous pourrons le faire. Ce qui sera alors dans l’intérêt des tireurs », a-t-il souligné.
D’autre part, Jean-François Roussety a évoqué la participation de Anne-Jélina Bégué aux Championnats du monde de boxe française assauts, prévus pour septembre prochain, en Bulgarie. Cette dernière, il faut le rappeler, a été vice-championne du monde en début d’année, lors de son combat face à la Japonaise Mariko Hara, en Italie. « Asfar Jhingut a voulu avoir des informations sur la préparation de Anne-Jélina et je l’ai rassuré que cela se passe bien. Je lui ai également indiqué que nous travaillons toujours avec les moyens du bord », a déclaré Jean-François Roussety.
D’autre part, le président du comité régional a indiqué avoir reçu une invitation de la fédération pour venir assister au tournoi de l’océan Indien de canne de combat, prévu pour dimanche prochain, à Rose-Hill. Selon lui, la fédération a invité des athlètes rodriguais à cette compétition, mais Jean-François Roussety  a annoncé que Rodrigues ne participera pas. « Nous préférons nous concentrer sur la boxe française d’autant que les équipements pour pratiquer la canne de combat coûtent très chers. Et sincèrement, je ne vois pas les Rodriguais  en mesure de se les offrir. C’est la raison pour laquelle nous préférons rester sur la boxe française qui demeure à notre portée », a affirmé Jean-François Roussety.
Par ailleurs, ce dernier a lancé une invitation au président de la fédération pour les inter-clubs de Rodrigues, prévus pour août prochain. Il a ainsi invité deux athlètes masculins et une féminine. Pour ce qui est du championnat national, prévu pour novembre prochain, à Maurice, Jean-François Roussety a indiqué que le comité régional fera les frais des billets d’avion, alors que la fédération les prendra en charge à Maurice.