Le Commissaire des Sports de Rodrigues, Ismaël Vallimamode, a récemment procédé à la lecture de son discours budget devant l’Assemblée Régionale. Un discours dans lequel le principal concerné a fait part de son souci d’accorder encore plus de moyens au sport à Rodrigues. A ce titre d’ailleurs, il a annoncé la construction prochaine d’un centre d’entraînement pour les sports de combats, à Malabar. Il a aussi indiqué qu’un budget de Rs 500 000 sera mis à la disposition des athlètes dans le cadre de leurs préparations à des compétitions d’envergure. La formation des cadres et des athlètes constituera aussi un des axes importants au cours de la nouvelle année financière.
Les démarches pour la construction d’un centre d’entraînement pour les sports de combats avaient été entreprises depuis l’année dernière. Un local avait, dans un premier temps, été identifié, mais les démarches n’ont pas abouti dans la mesure où ce bâtiment avait déjà été alloué par une autre commission à une organisation. Cela fait que la Commission des Sports a opté pour la construction d’une nouvelle infrastructure à Malabar. Dans son discours devant l’Assemblée régionale, Ismaël Vallimamode avait d’ailleurs mis l’accent sur l’importance des infrastructures. « Le développement des infrastructures va de pair avec la performance sportive. Les athlètes doivent travailler dans des conditions adéquates, qui favorisent la performance et limitent aussi les blessures », avait-il souligné.
Dans cette optique, la construction de ce centre d’entraînement devrait prendre fin au début de l’année prochaine. Le contrat a déjà été alloué depuis le 20 septembre à la firme Pro Construction and Renovation Works Limited. Ce nouveau centre abritera les adeptes du kick-boxing, qui se sont  entraînés pendant des années sous la terrasse du centre communautaire de Malabar. Les athlètes en boxe française et en boxe anglaise utiliseront aussi ce gymnase. Selon les chiffres avancés par le Commissaire Vallimamode, quelque 400 pratiquants s’entraîneront dans ce centre.
Dans son discours, Ismaël Vallimamode a également fait mention des travaux de rénovation entrepris au stade Camp du Roi. Il a ainsi indiqué que les travaux pour la première phase, qui comprennent l’installation des drains et des conduites d’électricité devraient être terminés d’ici la fin du mois. Cette première phase a coûté Rs 6 600 770. La deuxième phase qui comprendra la pose d’une nouvelle piste synthétique débutera juste après et sera entièrement financée par le ministère de la Jeunesse et des Sports. Le Commissaire a ajouté que le gymnase Malabar a été rénové dans le cadre de l’organisation des tournois inter-îles et offre désormais plus de confort au public et aux athlètes.
Parmi les projets réalisés, Ismaël Vallimamode a parlé de la rénovation du complexe sportif de Grande Montagne, notamment au niveau des vestiaires. Il a ajouté que quatre sautoirs ont été construits, au cours de l’année financière, nommément à Grande Montagne, Baie Lascar, Montagne Cabris Est et La Ferme. Ce qui a permis, a-t-il fait ressortir, le redéploiement des athlètes après la fermeture temporaire du stade Camp du Roi. Dans son discours, le Commissaire a fait remarquer que le complexe de Baie Lascar est opérationnel,  pour ce qui est de la pratique du basket-ball et du volley-ball.
Des terrains de football seront clôturés à Anse Raffin, Grand Baie et Citron Donis d’ici la fin de l’année, alors que le terrain de Patate Théophile est actuellement en rénovation. Ce terrain est utilisé par l’Académie du football, financé par la MCB. « La Commission investit dans les matériaux de construction, alors que la MCB Forward Foundation contribue en terme de main-d’oeuvre. » A noter que d’autres rénovations seront entreprises incessamment au centre d’accueil de Manick et que des vestiaires seront construits au complexe sportif de Nassola avant la fin de l’année.
Plusieurs projets de rénovation entrepris
D’autre part, la Commission des Sports veut offrir les meilleures chances aux athlètes de l’île, afin qu’ils soient nombreux à défendre les couleurs mauriciennes lors des Jeux des Iles de l’océan Indien de 2015, à l’île de La Réunion. Dans cette optique, un budget de Rs 500 000 sera alloué à la préparation. « La préparation des athlètes pour les grandes compétitions passe par une planification bien définie. Cela implique un programme d’entraînement bien étoffé avec des stages locaux et à l’étranger et la participation à des compétitions. Nous espérons voir un maximum de Rodriguais aux JIOI et ma Commission ne lésinera pas sur les moyens pour les aider à atteindre ce but », a-t-il déclaré.
Par ailleurs, Ismaël Vallimamode a fait ressortir que la Commission des Sports a déjà travaillé sur un « Assistance Scheme to Promising Athletes ». Cela afin d’harmoniser les bourses et ainsi aider les jeunes prometteurs dans leurs préparations,  au niveau tant local qu’international. A travers cette politique, « nous espérons toucher un plus grand nombre d’athlètes et ce, dans différentes disciplines. Cela afin d’optimiser nos ressources. » Pour conclure, Ismaël Vallimamode a tenu à remercier le ministre de la Jeunesse et des Sports, Devanand Ritoo, aussi bien que le Trust Fund For Excellence in Sports et tous ceux qui ont aidé le sport rodriguais à progresser.