Le nouveau chef commissaire de Rodrigues autonome, Serge Clair, a lancé un appel au changement avec l’installation du nouveau gouvernement régional. C’était samedi à la cérémonie de prestation de serment des nouveaux membres de l’Assemblée régionale de Rodrigues en présence du président de la République sir Anerood Jugnauth et du ministre des Administrations régionales Hervé Aimée, représentant spécial du gouvernement.
Avec les attributions des commissaires faisant partie du conseil exécutif rendues publiques ce matin, la nouvelle administration politique a démarré son mandat de cinq ans avec un nouvel Island Chief Executive, Davies Hee Hong Wye. « A nou sanz nou konportman, nou bann labitid et nou mentalité. Nou bizin sanze pou ki Rodrigues vinn enn zil vivan ek fraternel », a lancé Serge Clair comme un cri du coeur dans son discours de circonstance au Passenger Terminal Lounge de Port-Mathurin.
Auparavant, le nouveau chef commissaire s’est appesanti sur l’importance de l’autonomie de Rodrigues. « L’autonomie de l’île est le plus beau cadeau que le gouvernement de la République de Maurice a donné à chaque Rodriguais et à chaque Rodriguaise. Se enn lot kalité lavi ki finn mett dan nou lespri, dan nou leker ek nou volonté. L’autonomie de Rodrigues ne doit pas être défigurée et salie par une politique de faire de ce peuple un peuple assisté, un peuple vivant dans l’ignorance », a déclaré Serge Clair.
Le leader de l’Organisation du Peuple de Rodrigues (OPR) prône une collaboration de tous les Rodriguais de bonne volonté en vue de travailler pour le progrès de Rodrigues dans la justice sociale et le respect de tout un chacun. « Le gouvernman rezional pou travay pou tou dimounn fann la vérité e la zistis. Nou pou travay pou lintere du peuple rodriguais. Me popilasyon bizin aprann dibout lor so de lipie. »
Le discours du chef commissaire était jalonné de citations de Mahatma Gandhi, Martin Luther King ou encore des Écritures Saintes, dont cette phrase qu’il a faite sienne : « Je suis venu pour servir et non pas pour être servi ». L’accent de la nouvelle administration politique de Rodrigues sera la valorisation de la terre à travers tout un programme d’éducation, de formation et de transformation.
La première séance de l’Assemblée régionale, samedi, était présidée par Jean Daniel Baptiste de l’OPR, qui a récolté le plus grand nombre de votes lors du scrutin du dimanche 5 février. Soopramanien Sooprayen a été élu Chairperson de l’Assemblée régionale en remplacement de Chenlyle Lamvohee.
Une tentative du Mouvement rodriguais (MR) de semer la zizanie dans les rangs de l’OPR n’a pas marché. Christian Agathe du MR s’est opposé à la candidature du membre de l’OPR Nicolson Lisette, contre celle de Soopramanien Sooprayen pour les fonctions de président de l’Assemblée régionale. Cette proposition mise au vote a été rejetée par la majorité OPR avec les deux membres du Front Patriotique Rodriguais (FPR) s’abstenant.
La prochaine séance de l’Assemblée régionale a été fixée au 24 février.