Le ministre des Finances, en visite à Rodrigues, a procédé hier à la pose de la première pierre d’un Smart SME Village à Malabar. La cérémonie s’est déroulée en présence du Chef Commissaire Serge Clair et de plusieurs autres personnalités. Vishnu Lutchmeenaraidoo a annoncé, à cette occasion, la mise sur pied d’un SME Stimulus Fund d’un montant de Rs 200 millions pour soutenir les entrepreneurs.
Ce projet s’inscrit dans la stratégie annoncée par le ministre des Finances lors de sa précédente visite dans l’île de permettre à Rodrigues de passer d’une économie artisanale vers une économie de marché tournée vers l’extérieur. La présente mission dirigée par Vishnu Lutchmeenaraidoo a débouché sur plusieurs décisions pour doter Rodrigues d’une infrastructure économique moderne et de services de qualité. Elles comprennent, entre autres, le développement de Port-Mathurin, la construction d’un nouveau port de pêche, l’agrandissement de la piste d’atterrissage à l’aéroport Sir Gaëtan Duval, l’installation d’un câble optique sous-marin entre Maurice et Rodrigues, l’extension du réseau routier et la rénovation du marché central de Port-Mathurin.
Les structures de production connaissent, elles aussi, un lifting majeur. Le Smart SME Village de Malabar sera un nouveau pôle d’activités économiques conçu sur une notion de “clustering” dans un espace donné de facilités et de diverses prestations de soutien à la disposition des opérateurs. Le Board Of Investment (BOI), la nouvelle SME Bank et la Small & Medium Enterprises Development Authority (SMEDA), entre autres, auront une présence dans le Smart SME Village en vue d’accompagner les entrepreneurs. Le Smart SME Village est inspiré du modèle de “smart cities” que Maurice est en train de développer dans le cadre d’une nouvelle philosophie d’urbanisme de “work, live and play” dans le même endroit. Il existe à Malabar tous les composants nécessaires pour pouvoir répliquer ce modèle. Certaines installations existent déjà dans la zone, ce qui permettra d’avancer assez vite sur ce projet.
D’autre part, Rodrigues aura bientôt une technopole moderne pour développer des filières à forte intensité de technologie et de connaissance, dont les activités de recherche et de développement. Le gouvernement met à la disposition des jeunes chercheurs et créateurs les facilités nécessaires pour qu’ils puissent explorer de nouvelles idées et développer des prototypes dans un environnement propice à la recherche et l’innovation. Ce sera le sixième projet de technopole créé sur le territoire mauricien et il sera développé par Business Parks of Mauritius (BPML). La technopole devrait être prête dans six mois.
Le gouvernement compte apporter tous les moyens nécessaires pour que les entrepreneurs puissent jouer un rôle de premier ordre dans le développement de Rodrigues. En parallèle, le GM veut s’assurer que toutes les composantes de la nation mauricienne se retrouvent dans le processus de développement. « Autant nous appuyons le décollage économique de Rodrigues, autant nous devons accorder une attention très spéciale aux personnes en situation de précarité économique. Ma présente mission consacre un volet important au combat contre la pauvreté et à la promotion de l’inclusion sociale. Nous ne pouvons laisser des franges entières de la société en marge du développement socio-économique. Il y a des efforts considérables de rattrapage à entreprendre », a déclaré Vishnu Lutchmeenaraidoo.