« Platform sov nou sosyete », qui rassemble les acteurs de la société rodriguaise, ont mis en commun leurs idées au cours d’une conférence la semaine dernière en vue de l’élaboration d’un manifeste pour le développement de Rodrigues qui sera rendu public avant les prochaines élections régionales à Rodrigues.
« Platform sov nou sosyete » regroupant la Rodrigues Government Employees Association (RGEA), le Rogrigues Public Service Workers Union (RPSWU), les associations des pêcheurs, les petit planteurs et éleveurs, les travailleurs sociaux – pour ne citer que ceux-là – se sont réunis jeudi et vendredi à Mont Plaisir pour une conférence étalée sur deux jours en vue de définir leur vision concernant l’avenir de la société rodriguaise. Deux Mauriciens, le syndicaliste Ashok Subron et le militant de gauche Jack Bizlall, y ont participé.
Placée sous le thème « Enn proze sosyete alternatif pou enn lil Rodrig kot fer bon viv », la conférence, qui a obtenu le soutien du Centre for Alternative Research and Studies (CARES), a pour but d’élaborer un manifeste pour le « bien-être » des Rodriguais.
Les participants ont commencé à dresser une liste de leurs priorités, réflexions, analyses et opinions pour le progrès et le développement de Rodrigues depuis janvier au niveau de leurs organisations et mouvements respectifs. « Nou bann proposysyon ek kritik ena enn sel lobzektif : amenn nu kontribisyon pou ki nou sosyete al ver progre ek prosperite dan enn lanvironnman kot penan intimidasyon, laper, viktimizasyon, arselman ek larogans… Enn sosyete kot fer bon viv, kot demokrasi, liberte lopinyon ek liberte panse respecte, kot tou Rodriguais santi li ena mem drwa, kot so lopinyon ek so lapartenans politik respekte, kot le boner pep Rodriguais dan so lansamb vinn lobzektif prinsipal Guvernman Rezyonal ki o puvwar », souhaite-t-on du côté de la plateforme.
Au cours de ces deux jours de conférence, la plateforme a discuté en profondeur des propositions soumises par les divers acteurs de la société rodriguaise. À l’issue de la rencontre, un manifeste sera élaboré et rendu public avant les élections régionales à Rodrigues. « Sa dokiman-la li napa enn program gouvernemental, li plis enn manifest kot nou prezant nou analiz, nou propozisyon ek nou lopinyon lor nou sosyete ek osi pou rasanble bann Rodriguais ek Rodriguaise lor bann valer ek lor enn proze sosyete ki definir bann gran ligne enn lot lozik sosyal pou bien-être tou Rodriguais. li kontenir osi bann piste refleksyon ek bann reponse a bann gran defi ki nou sosyete pe fer fass… Dan sa kontex-la, platform sov nou sosyete pe soumett so bann propozysyon ek kritik pou enn meyer sosyete kot fer bon viv, kot boukou nou bann soufrans ek difikilte pou truv enn lizur, a kondisyon biensir ki Gouvernman Rezyonal pran an konsiderasyon nou bann propozisyon », laisse-t-on entendre.