Les jeunes rodriguais étaient à l’honneur en septembre dernier, avec l’attribution du Gold Award du Duke of Edinburgh International. 40 jeunes ont été reçus dans le cadre de ce programme touchant au développement de la jeunesse  sur le plan social, culturel et économique entre autres. On soulignera aussi la participation de six jeunes à ce programme, tous souffrant d’un handicap et issus du Development Learning Centre for the Disabled Children. Ces derniers, ont ainsi marqué l’histoire, en faisant partie des 40 récipiendaires.
C’est la Présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim qui a remis les certificats aux récipiendaires et ce, à l’issue d’une cérémonie qui s’était tenue au centre culturel et des loisirs à Mon Plaisir. Cela en présence du Chef commissaire, Serge Clair, de la Commissaire de la Jeunesse et des Sports, Rose de Lima Edouard, et du ministre de la Jeunesse et des Sports, Stephan Toussaint. A noter que les récipiendaires sont issus des collèges de Mont Lubin, Le Chou, Rodrigues College, de la MITD et du Development Learning Centre for the Disabled Children.
Pour Ameenah Gurib-Fakim, c’est la plus haute distinction à laquelle un jeune peut aspirer dans le cadre de ce programme. « Ce programme est un outil essentiel, car il aide à développer des principes fondamentaux et les valeurs de la vie. En outre du développement personnel, les activités de volontariat permet la découverte de soit; aide à grandir, à être autonome et à rendre service à la communauté. Je suis entièrement confiante en la capacité de notre jeune génération à tenir les rôles et à prendre des responsabilités qui contribuera au développement et à l’avenir du pays », a-t-elle déclaré. Elle a ainsi invité les jeunes à être leaders et des entrepreneurs créatifs. Surtout à ne pas hésiter à relever les défis préétablis.
Valoriser les jeunes
Pour sa part, Stephan Toussaint a salué l’initiative des jeunes qui ont intégré ce programme. « Vous avez la responsabilité et le devoir d’aller vers d’autres jeunes pour essayer de les guider et de les mener dans le droit chemin », ajoute-t-il. Avec l’avènement des JIOI à Maurice en 2019, il a encouragé les jeunes à se préparer pour y participer. Serge Clair a lui précisé que le Duke of Edinburgh Award représente l’accomplissement de plusieurs mois d’efforts et de persévérance. « Cette médaille et ce certificat est plus qu’une récompense. C’est quelque chose pour la vie. Vous avez découvert en vous des richesses et nous, nous avons confiance en vous. Vous avez des qualités et vous pouvez également voir, à votre niveau, comment aider votre île à avancer », a-t-il fait remarquer.
Quant à Rose de Lima Edouard, elle a tenu à remercier les parents et collaborateurs pour la réussite de ce programme. « Mon message aux jeunes est de toujours promouvoir la culture de l’effort. Ce n’est qu’en ce faisant que vous réussirez à l’avenir. La Commission croit en vous et c’est pour cela que nous oeuvrons au renforcement de la capacité économique et professionnelle des jeunes à travers divers programmes». Elle a ajouté que sa commission a plusieurs projets visant à mettre les jeunes en valeur.
Dès avril 2018 d’ailleurs, le programme « Rebranded Village on the Move » sera lancé. Le projet de construction d’un centre résidentiel et de formation à Baladirou démarrera bientôt, alors que la commission financera le déplacement de six jeunes gradués sans emploi, pour une formation à Maurice dans l’hôtellerie. A noter que cette formation sera dispensée en partenariat avec le YEF International en collaboration avec AHRIM et sous le programme AGILE (Graduate Innovation Learning Programme).