Le 45e anniversaire de l’indépendance et le 21e anniversaire de la république ont été célébrés dans la ferveur à Rodrigues. Pour la troisième année consécutive, la vice-présidente de la République, Monique Ohsan-Bellepeau, a fait le déplacement dans l’île en tant que Chief Guest à ces manifestations protocolaires se déroulant au stade de Grande-Montagne.
La vice-présidente de la République, qui est intervenue lors de la cérémonie officielle du quadricolore de l’État mauricien, s’est félicitée de l’évolution de la situation dans l’île avec l’avènement de l’autonomie il y a un peu plus de dix ans. « L’autonomie s’est avérée un succès sur tous les plans. Les efforts dans les secteurs clés sont perceptibles. Rodrigues avance avec confiance dans son développement. Les efforts sont perceptibles. Travailler et produire semblent être les mots d’ordre », a-t-elle fait ressortir.
La vice-présidente de la République a ajouté que les secteurs de l’eau, de  l’agriculture, de la santé retiennent l’attention particulière des autorités. Elle trouve également que les jeunes et les femmes occupent une place importante dans le développement. Elle invite les étudiants et les jeunes à se pencher sur l’avenir du pays, à se concentrer sur la création d’un secteur privé rodriguais et à se libérer de l’État. Elle a mis l’accent sur la nécessité de voir l’entrepreneuriat devenir davantage professionnel.
De son côté, le chef commissaire, Serge Clair, a invité chaque Rodriguais qui croit en la réussite de l’autonomie à réfléchir sur l’avenir de Rodrigues pour les 10 ans, 20 ans, 30 ans et 50 ans à venir. « Rodrigues li dan nou la main. Ki sak Rodriguais pran consience ki zot banne acteur du développement, de l’avenir et du destin de Rodrigues », s’est-il appesanti. « Anou mette la tête ensam pou batir ene île Rodrigues kot tou dimoune capave vive heureux », a-t-il ajouté dans son message aux Rodriguais à l’occasion de la fête nationale.
Le spectacle qui a suivi la cérémonie protocolaire avec la parade d’honneur sous le commandement de l’inspecteur de police Max Raboude, a été suivi avec attention par le public, qui s’est déplacé en grand nombre. La région 6 et les collèges de Rodrigues étaient à l’honneur, avec la participation des hommes et des femmes représentants le paysage rodriguais. Dans ce tableau vivant émouvant, Luis Larose et Lorenza Gaspard, qui dirigent une grande troupe de danse traditionnelle ont présenté une belle chorégraphie. Les jeunes du groupe Poésil se sont distingués dans une belle prestation de même que pour les groupes de danse moderne dirigés par le tandem Julio et Francine. L’aile jeune de la Chung San Society a apporté davantage de couleurs à l’harmonie de ce tableau avec la danse du dragon.
Au terme de la partie officielle, la finale de la coupe de la République, opposant St Etienne et Lataniers Sporting Club, a vu la consécration de l’équipe St Etienne par 2 buts à 1 aux tirs au but.