Alors que la FIFA Grassroots n’a pas été organisée jusqu’ici, à Maurice, à Rodrigues en revanche, une compétition de jeunes a été organisée grâce à la Commission de l’Education. Après les préliminaires qui ont débuté en mai dernier, les finales ont été disputées le 18 juin dernier, au stade Camp du Roi, à Port Mathurin. Les écoles primaires couronnées sont Ste Thérèse de Rivière Coco (8-9 ans garçons), Grand La Fouche Corail Government School (10-11 ans garçons) et Father Ronald Gandy de Petit Gabriel Government School (9-11 ans filles).
 C’est à l’issue d’une ligue simple à trois que l’école de Rivière Coco s’est imposée (7 points) devant Marc Etienne Government School. Chez les 10-11 ans, la victoire est revenue à Grand La Fouche Corail après un sans-faute devant Port Sud Est, alors que chez les filles, Petit Gabriel s’est imposé avec une meilleure différence de buts que Batatran, après avoir terminé la compétition avec sept points chacun. Il convient de souligner que cette compétition avait au départ réuni quelque 600 jeunes issus de 15 écoles primaires de l’île réparties en quatre zones. Les matches étaient d’une durée totale de 15 minutes. Chez les garçons, la compétition s’est jouée à cinq pour les 8-9 ans et à sept pour les 10-11 ans, alors que pour les filles, c’était du cinq contre cinq.  
 L’initiative de cette compétition revient à Raphaël Spéville, health and physical instructor à la Commission de l’Education, lui-même un ancien footballeur ayant exercé sous les couleurs de l’ex-Cadets Club à Maurice, et de toute son équipe. “Je remercie d’abord la Commission de l’Education et le bureau du Chef commissaire qui n’ont pas hésité à soutenir l’organisation d’une compétition pour les tout petits qui représentent  l’avenir même de cette discipline. Je félicite tous les jeunes qui ont pris part à la compétition, sans oublier toute l’équipe qui a été à la base de cette organisation “, a-t-il déclaré.
 A noter que les équipes vainqueurs ont chacun reçu un lot de survêtements, alors que les runners-up ont, eux, reçu un jeu de maillots et de shorts. “Je pense que tout le monde a été content, à commencer par les jeunes. J’ajouterai qu’à travers cette belle compétition, les éducateurs de football présents ont pu détecter bon nombre de joueurs qui intégreront maintenant les écoles de football. Nous sommes tous très satisfaits et nous espérons en faire de même, l’année prochaine “, a expliqué Raphaël Spéville.
 Ce dernier a ajouté que la FIFA Grassroots a été organisée dans l’île au cours des quatre dernières années, dont la dernière édition s’est tenue en 2014. “Ne voyant rien venir, cette année, la Commission de l’Education a décidé de prendre en charge l’organisation pour que les jeunes puissent continuer à s’exprimer et à s’épanouir “, a-t-il fait remarquer. Toutefois, a ajouté Raphaël Spéville, les organisateurs n’ont pas été en mesure de satisfaire deux autres catégories qui étaient concernées dans le passé, à savoir les 6-7 ans garçons et les 6-8 ans filles. Cela fait, a-t-il indiqué, que la Commission de l’Education organisera, pendant le troisième trimestre, une fête du football dans toutes les écoles de l’île sur une demi-journée. Plusieurs ateliers y seront organisés.