La publication des résultats de Higher School Certificate 2011 et la proclamation des lauréats à Rodrigues se sont déroulées dans une ambiance quelque peu spéciale. D’abord, cet exercice coïncidait avec les résultats des élections régionales de dimanche. Mais la performance des jumeaux Meunier, habitant Acacia, reste la plus marquante. La fille, Marie Katiusca Meunier, 18 ans, étudiante au Rodrigues College, a décroché la Bourse en se classant à la première place alors que son frère, Alexandro Meunier, a raté de peu cette même première place chez les garçons, se faisant coiffer par Jean Alix Risette. L’autre satisfaction de ces résultats de HSC est que Rodrigues a enregistré un taux de réussite de 82 % contre 79 % à Maurice. Le Rodrigues College, qui a enlevé les dix premières places chez les filles et les garçons, réalise un taux de 86 %, soit huit de moins que le Chou College avec 94 %.
Toutefois, à l’annonce des lauréats et des classés aux examens de HSC à la fin de l’année dernière, la famille Meunier se retrouve à l’honneur. Ses jumeaux se classent parmi les meilleurs. Katiusca Meunier, qui a obtenu trois A en Accounting, Business et mathématiques, un A en français et un B en General Paper, ne s’attendait pas à se retrouver à la première place. Elle envisage d’entreprendre des études supérieures en Australie.
« En classe, la compétition était féroce. Je dois une fière chandelle à ma famille qui m’a apporté l’encadrement nécessaire », déclare Katiusca. Le père, Romeo Meunier, fonctionnaire à la commission des Finances à Rodrigues, tient à rendre hommage au dévouement de son épouse, Marie-Louise, qui a été d’un soutien considérable au cours des études des enfants dont la réussite rejaillit sur toute la famille.
Le lauréat de Rodrigues, côté garçon, Jean Alix Meunier, âgé de 19 ans, a réalisé un sans-faute avec trois A en mathématiques, physique et chimie, un A en General Paper et un B en français subsidiaire. Il ambitionne d’entreprendre des études supérieures en médecine. Il a tenu à associer sa famille et l’Église à sa performance académique.
« Je suis enfant de choeur. Je ne peux que rendre un vibrant hommage à l’encouragement que m’a apporté l’Église durant la durée de ma scolarité. Les enseignements de l’Église demeurent un repère dans ma vie. L’encadrement de famille est aussi important dans le parcours académique que j’ai réalisé », déclare Jean Alix Lisette, encore sous l’effet de l’émotion de son succès. Sa mère Sonia Lisette a été une compagne indéfectible. « Je suis très heureuse de voir mon fils lauréat. J’ai été tout le temps à ses côtés même si je ne devais pas être d’une grande aide sur le plan académique. Je me suis assurée qu’il ne manquait de rien pour qu’il puisse étudier. Il y a encore sa soeur qui est en School Certificate. En tant qu’enfant de choeur, Alix a passé son temps au service de l’Église, qui a une part importante dans cette réussite », ajoute Sonia Lisette, qui souligne l’importance de la famille. Le père du lauréat est maçon de profession.