– Shamshir Mukoon : « Le problème est plus étendu que la dernière fois ».

Les effets du cyclone Joaninha sont plus grands que ceux du cyclone Gelena en début d’année. C’est le constat du directeur général par intérim du Central Electricity Board (CEB), Shamshir Mukoon, qui est arrivé à Rodrigues hier soir. Il indique que l’électricité a été jusqu’ici rétablie à 50% seulement. Le CEB espère rétablir totalement la distribution d’ici mercredi prochain.

« Je suis arrivé à Rodrigues hier soir et, ce matin, le constat a été inquiétant. Joaninha a causé plus de dégâts que Gelena, nécessitant maintenant de nombreux travaux sur le réseau électrique. 90% de l’île était privée d’électricité. À ce jour, nous avons réussi à rétablir 50% du réseau endommagé. Mais les travaux se poursuivent », dit-il.

Shamshir Mukoon ajoute que le problème est plus étendu que la dernière fois. « Il y a deux jours, le CEB avait déployé une équipe d’une quinzaine de personnes à Rodrigues pour les travaux de réparation. Mais vu l’ampleur des dégâts, nous avons dû appeler deux autres équipes de Maurice pour prêter main-forte à l’équipe sur place. Il y a tellement de travaux à faire. Avant de réparer les dégâts, nous devons retirer des arbres et branches pour que nous puissions atteindre certains endroits », affirme-t-il.

Le directeur général souligne que sept transformateurs ont été sévèrement endommagés. « Nous avons dû apporter des transformateurs de Maurice, qui arrivent par bateau aujourd’hui. Aussitôt que nous les aurons, nous remplacerons ceux endommagés », dit-il. Shamshir Mukoon précise aussi que le CEB a établi un “deadline” pour les travaux de réparation. « Nous espérons terminer les gros travaux d’ici mardi ou mercredi et ainsi rétablir le plus gros réseau électrique. Il nous restera ensuite les lignes individuelles que nos techniciens et ingénieurs pourront graduellement réparer à partir de mercredi », fait-il ressortir.