Rodrigues a été, une fois de plus, à l’honneur lors des finales des derniers National Youth Games d’avril à Maurice des catégories d’âges de 14 à 17 ans. Sur la centaine de Rodriguais qui avait fait le déplacement, 98 médailles avaient été obtenues, dont 70 en or, 21 d’argent et sept de bronze. Rodrigues avait, notamment, brillé en athlétisme, en judo, en volley-ball et en boxe. Afin d’encourager les médaillés à progresser davantage, la Commission de la Jeunesse et des Sports a organisé une cérémonie de récompense, samedi dernier, au centre culturel et des loisirs de Mon Plaisir, et ce, en présence du Chef commissaire par intérim, Nicolson Lisette. Dans le but d’encourager une culture de l’épargne, les médaillés d’or, d’argent et de bronze ont chacun reçu un chèque de Rs 2 000, Rs 1 500 et Rs 1 000 respectivement, qu’ils déposeront sur un compte en banque. Les entraineurs ont eux obtenu un chèque Rs. 2 000.
 Nicolson Lisette, ancien Commissaire de la Jeunesse et des Sports, n’a pas manqué de féliciter les athlètes pour leurs performances. Selon lui, ces jeunes représentent l’avenir et sont plus particulièrement de potentiels représentants lors des Jeux des îles de l’océan Indien de 2023. « Vous avez fait honneur à Rodrigues aux National Youth Games et je vois déjà en vous des sélectionnés de Rodrigues lors des JIOI pour 2023. Notre souhait est que Maurice reconnaisse notre esprit sportif et aussi notre capacité à représenter notre île en tant qu’entité à ces JIOI », a-t-il déclaré.
Poursuivant sur le même ton adopté par son leader, nommément le Chef commissaire Serge Clair, Nicolson Lisette a fait remarquer que la communauté sportive de l’île, ensemble avec la Commission de la Jeunesse et des Sports, a le potentiel d’être présentée par une forte délégation sportive à ces jeux. « Il est toutefois regrettable que certains ne veuillent pas croire en l’émergence des sportifs Rodriguais. Des sportifs qui, nous en sommes convaincus, sont capables d’aspirer au plus haut niveau. Notre défi, voire notre combat, est donc de continuer à militer pour la reconnaissance d’un comité régional olympique sportif pour Rodrigues et aussi pour une participation, en tant qu’île, lors des JIOI de 2023 », a-t-il indiqué.
Persévérance et combativité
Lors de la cérémonie, Nicolson Lisette n’a pas manqué un seul instant de saluer la belle moisson de médailles ramenées de ces National Youth Games. Il a, de plus, motivé les athlètes à demeurer sur la voie de la persévérance et de conserver cet esprit de combativité qui leur permettra de progresser dans leur discipline respective. Le Chef Commissaire par intérim a aussi profité de l’occasion pour inviter la communauté sportive de l’île à continuer à travailler avec la même rigueur et la même détermination, afin de faire progresser davantage le sport dans l’île.
Pour sa part, la Commissaire de la Jeunesse et des Sports, Rose de Lima Edouard, a aussi félicité tous les athlètes qui ont pris part aux National Youth Games, surtout pour leurs performances qui ont, une fois encore, fait honneur à l’île. Elle a ainsi rappelé que la cérémonie de samedi dernier avait été organisé avec pour but précis de reconnaître le talent et la discipline des jeunes sportifs, mais aussi à la commission de la Jeunesse et des Sports de faire part de sa grande fierté par rapport aux résultats obtenus. « Nous tenons à dire un grand bravo et un merci spécial à nos sportifs qui font la fierté de l’autonomie de Rodrigues. Vous portez très haut la couleur locale et êtes appelés à être des modèles pour les autres », a-t-elle déclaré.
Rose de Lima Edouard a aussi mis l’accent sur le talent et la discipline des jeunes rodriguais. Elle a même annoncé la mise en place de plusieurs projets, certains permettant aux athlètes de se préparer sur une base professionnelle. Dans cette optique, elle a fait ressortir qu’un séminaire sur la médecine sportive se tiendra très bientôt dans l’île et sera animé par nul autre que le recordman national du poids (17m53), Bernard Baptiste. Le Rodriguais, qui participe actuellement aux Jeux de la Francophonie à Abidjan en Côte d’Ivoire, profitera de son passage à Rodrigues pour s’adresser aux jeunes et aussi partager ses expériences en tant qu’athlète de haut niveau.  
Revaloriser davantage les sportifs
La Commission de la Jeunesse et des Sports a aussi d’autres projets en tête cette année pour revaloriser davantage les sportifs comme l’organisation d’un Sports Award. Il sera aussi question, a précisé Rose de Lima Edouard, d’une réorganisation des structures en place. La préparation des athlètes aux JIOI de 2019 prévus à Maurice a aussi été évoquée et notamment des facilités nécessaires qui seront mis à la disposition des présélectionnés. Sans compter, a-t-elle indiqué, que Rodrigues sera partie prenante dans l’organisation d’au moins une épreuve de ces jeux. En 2003, Rodrigues avait abrité la compétition par équipe en judo.
Elle a ajouté que la commission et les comités régionaux vont bientôt procéder à la mise en place d’une présélection d’athlètes en marge de cette préparation. « À partir de cette année, nous aurons des rencontres régulières avec les parents et autres principaux partenaires, afin de renforcer l’encadrement de nos sportifs. Nous prévoyons aussi plusieurs changements dans le sport en commençant d’abord par la base et pour ensuite encadrer nos athlètes selon une structure professionnelle », a-t-elle affirmé.