Le chef commissaire de Rodrigues Serge Clair a procédé ce matin à l’ouverture officielle de l’école communautaire de Mont-Charlot. Celle-ci accueille 145 enfants des Standards I à IV venant des écoles de Basile Allas, Araucaria de Mont-Lubin, Antoinette Prudence à Lataniers et dessert également les régions jugées vulnérables de Mont-Charlot, Soupir, L’Union, Mont Fanal Tombeau Martagon dans les hauts de Port-Mathurin. La rentrée de ce matin se fait en contraste aux difficultés rencontrées le 11 janvier, quand les enfants ont été admis dans une école dont la construction n’avait pas encore été terminée.
Devant le tollé soulevé par les parents d’élèves par rapport à l’absence totale de sécurité dans l’enceinte, la décision fut prise de renvoyer les enfants dans d’autres écoles, le temps que le nécessaire soit effectué. Le chef commissaire, qui était présent sur les lieux, n’a pas manqué de fustiger la précédente administration politique pour les longs délais dans la construction de cette école communautaire.
Serge Clair a soutenu que les travaux de construction ont démarré en 2006 et ont duré plus de cinq ans. Il a saisi cette occasion pour plaider en faveur d’une plus grande participation des parents d’élèves dans la gestion de cette institution. « C’est une école communautaire spécialement conçue pour la communauté. Son succès dépend de la participation de tout un chacun, soit les élèves, les parents d’élèves et les membres du personnel. Il y a encore à faire dans cette école. Vous pouvez aider à embellir son enceinte ou aider à l’organisation de diverses activités au bénéfice de ses élèves. Je suis sûr que je peux compter sur vous », a-t-il déclaré en substance.
Le chef commissaire a reconnu que la route menant à cette école communautaire est dans un état déplorable. Faute de fonds dans le budget de cette année, il a fait comprendre que les travaux de réfection de la route ne pourront être effectués que l’année prochaine. Il a réclamé la prudence à ceux qui utilisent cette route reliant Port-Mathurin à Le Chou en passant par Mont-Charlot.
Pour les besoins de transport des élèves vers cette nouvelle école, la Commission de l’Éducation de l’Assemblée régionale de Rodrigues prévoit de dépenser Rs 16 000 par mois. Des discussions sont actuellement en cours avec la branche de Rodrigues de la National Transport Authority pour que ces enfants puissent voyager dans les meilleures conditions possibles.
L’école communautaire de Mont-Charlot est placée sous la responsabilité de Guylaine Roussety, maîtresse d’école.