Un véritable cri de colère s’est fait entendre ce matin à Petit-Gabriel à Rodrigues lors des funérailles de Joseph Stephenson Louis (31 ans). Ce conducteur de Bobcat d’A.J. Maurel avait été transféré au début de l’année à Maurice vu l’absence de contrat pour cette compagnie de construction dans l’île.
Joseph Stephenson Louis a fait le déplacement à Maurice avec son épouse pour être gens de maison, laissant leurs filles en âge de scolarité à Rodrigues. Le couple a cru pouvoir trouver des jours meilleurs chez nous. Cependant un drame incompréhensible s’est abattu sur le trentenaire le samedi 30 juillet .
Ce jour-là, Joseph Louis s’est rendu à Bambous en compagnie de quelques amis de Rodrigues pour rendre visite à d’autres compatriotes. Pour des raisons à être élucidées par l’enquête policière, une dispute a éclaté entre les Rodriguais et un autre groupe de personnes.
Un des ressortissants de Rodrigues est parvenu à calmer les esprits et tout a semblé rentrer dans l’ordre. À un certain moment, une voiture s’est arrêtée à la hauteur de Joseph Stephenson et l’un de ses amis, qui se trouvaient alors à l’arrêt d’autobus. Des occupants du véhicule se seraient alors rués sur eux en leur assénant de coups de sabre.
Le compagnon de Joseph Stephenson Louis a toutefois réussi à s’enfuir alors que la victime a essuyé plusieurs coups de sabre au dos avant de s’écrouler. Les agresseurs ont pris la fuite. Des volontaires ont organisé l’évacuation de la victime à l’hôpital.
Joseph Louis Stephenson a succombé à ses graves blessures mardi matin, soit plus de 15 jours après. La dépouille mortelle a été rapatriée hier avec les funérailles se déroulant ce matin. Des proches et des amis de la victime étaient inconsolables devant ces actes de violence gratuits. Ils s’interrogent sur la sécurité à Maurice d’autant plus qu’au cours de ces derniers temps, pas moins de quatre Rodriguais ont été victimes de violence et se demandent si cela vaut la peine de venir travailler à Maurice « où, semble-t-il, l’herbe est plus verte ».